Paris: Macron visiting the 59th edition of the  Agriculture Fair Porte de Versailles

Emmanuel Macron veut rejouer le grand débat au Salon de l’agriculture

Visant « un échange direct et franc », l’Elysée explique que le chef de l’Etat va débattre samedi avec « l’ensemble des acteurs » qui « pourront donner leurs points de vue, faire des propositions, confronter des idées ». Les Soulèvements de la terre ont été invités, comme Michel Edouard Leclerc.
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Le grand débat, version Salon de l’agriculture. Pour l’ouverture du salon qui occupe la Porte de Versailles, à Paris, tous les ans, Emmanuel Macron va participer à un débat avec « l’ensemble des acteurs du monde agricole », agriculteurs, industriels, grande distribution et ONG, samedi au Salon de l’Agriculture, « pour esquisser l’avenir » de la filière, a annoncé jeudi l’Elysée.

L’Elysée, qui mise sur « un échange direct et franc » pour le Président, explique qu’il s’agit d’« un débat sur l’avenir de l’agriculture française et la souveraineté agricole et alimentaire ». « L’ensemble des acteurs pourront donner leurs points de vue, faire des propositions, confronter des idées », a indiqué la présidence alors que les agriculteurs, en colère depuis plusieurs semaines, restent plus que jamais mobilisés à l’approche de ce grand rendez-vous annuel, et font toujours monter la pression, malgré les multiples annonces et promesses du gouvernement.

« Pendant au moins deux heures »

Ce débat, qui aura lieu dans le hall 1, sur l’un des « rings » du salon, devrait durer « pendant au moins deux heures », selon la présidence. Le président de la République « souhaite vraiment que la parole soit libre », assure l’Elysée.

L’Elysée explique que des opposants ont été invités – sans pour autant avoir de réponse pour l’heure – comme Les Soulèvements de la terre, que le gouvernement a pourtant voulu dissoudre, Générations futures, le Réseau action climat. Ont aussi été invités Michel Edouard Leclerc, le patron de Lidl, des steaks Bigard, tous les présidents des syndicats agricoles et des producteurs de la toute la France. Cet échange aura lieu après une première déambulation dans le salon, plus classique. Emmanuel Macron devrait à nouveau arpenter les allées du Salon de l’agriculture après le débat.

Public Sénat sera présente au Salon de l’agriculture dès samedi pour une émission spéciale à partir de 16h30, à suivre en direct sur le canal 13 de la TNT et sur publicsenat.fr.

Dans la même thématique

Deplacement du Premier Ministre a Viry-Chatillon
7min

Politique

Violence des mineurs : le détail des propositions de Gabriel Attal pour un « sursaut d’autorité »

En visite officielle à Viry-Châtillon ce jeudi 18 avril, le Premier ministre a énuméré plusieurs annonces pour « renouer avec les adolescents et juguler la violence ». Le chef du gouvernement a ainsi ouvert 8 semaines de « travail collectif » sur ces questions afin de réfléchir à des sanctions pour les parents, l’excuse de minorité ou l’addiction aux écrans.

Le

Turin – Marifiori Automotive Park 2003, Italy – 10 Apr 2024
6min

Politique

Au Sénat, la rémunération de 36,5 millions d’euros de Carlos Tavares fait grincer des dents. La gauche veut légiférer.

Les actionnaires de Stellantis ont validé mardi 16 avril une rémunération annuelle à hauteur de 36,5 millions d’euros pour le directeur général de l’entreprise Carlos Tavares. Si les sénateurs de tous bords s’émeuvent d’un montant démesuré, la gauche souhaite légiférer pour limiter les écarts de salaires dans l’entreprise.

Le