En Marche aux sénatoriales : « les élus locaux ne voteront pas pour une politique qui les menace » selon Laurence Rossignol

En Marche aux sénatoriales : « les élus locaux ne voteront pas pour une politique qui les menace » selon Laurence Rossignol

Invitée ce vendredi de Territoires d’Infos, Laurence Rossignol, l’ancienne ministre des Familles et des Droits des femmes sous François Hollande et candidate aux sénatoriales, a dénoncé la baisse des dotations aux collectivités du gouvernement.
Alexandre Poussart

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

« Aux sénatoriales, les élus locaux ne voteront pas pour la politique du gouvernement qui les menace », a affirmé Laurence Rossignol, candidate aux sénatoriales dans l’Oise et ancienne ministre des Familles et des Droits des femmes sous François Hollande. Elle était l’invitée de l’émission Territoires d’infos sur Public Sénat.

Des emplois aidés pour arracher les mauvaises herbes

L’actuelle sénatrice de l’Oise a justifié l’utilité des contrats aidés, dont le gouvernement souhaite supprimer une partie : « dans mon département, quand nous avons interdit les produits phytosanitaires pour le désherbage, des emplois aidés ont fourni une main d’oeuvre pour arracher les mauvaises herbes à la main. »

Alors que le gouvernement de François Hollande avait aussi orchestré une baisse des dotations aux collectivités locales depuis 2012, Laurence Rossignol assure que désormais les « collectivités sont à l’os ».

« Un président bon à l’international mais un gouvernement de droite »

Laurence Rossignol : "Macron a un gouvernement de droite libérale classique"
01:25

« Emmanuel Macron représente bien la France à l’étranger mais nous avons un gouvernement de droite libérale classique », analyse l’ancienne ministre de François Hollande, qui a voté contre les ordonnances pour réformer le Code du Travail, cet été au Sénat, tout comme l’ensemble du groupe socialiste.

« Le PS doit rassembler des positions encore trop différentes »

Laurence Rossignol, membre de la direction collégiale du Parti socialiste, a reconnu que son parti « devait rassembler des positions encore trop différentes » pouvant susciter l’incompréhension. La parti de la rue de Solférino est opposé à cette nouvelle loi Travail mais n’appelle pas à manifester. « Le PS doit montrer qu’il est un collectif », assure Laurence Rossignol, qui n’ira pas manifester contre les ordonnances.

 

Lutte contre le réchauffement climatique : « le gouvernement doit donner des moyens »

Saluant la gestion de l’ouragan Irma par les autorités, la sénatrice de l’Oise assure que le gouvernement ne met pas encore pleinement en oeuvre la lutte contre le réchauffement climatique à travers les accords de Paris : « il faut qu’on se donne les moyens. Dans mon département, le gouvernement n’entend pas relancer le projet du canal Seine-Nord, qui pourrait alléger la circulation des poids lourds sur l’autoroute du Nord. » Pour Laurence Rossignol, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, « est le meilleur à ce poste », mais « l’écologie c’est comme le féminisme : tous les ministères doivent être concernés. »

Dans la même thématique

France New Parliament
7min

Politique

Cafouillages à l’Assemblée nationale pour l’attribution des postes clés

Les députés procèdent ce vendredi à la nomination des membres du « Bureau » de l’Assemblée nationale, la plus haute autorité au Palais Bourbon. Un premier tour du scrutin visant à faire élire six vice-présidents a été annulé à cause du trop grand nombre de bulletins de vote recueillis au moment du dépouillement.

Le

Ursula Von Der Leyen Elected President of the European Commission for the Second Time, Strasbourg, Gallia – 18 Jul 2024
7min

Politique

Qu’est-ce que le « commissaire à la Méditerranée » qu’Ursula von der Leyen propose ?

Ursula von der Leyen vient d’être confortée par les députés européens pour un second mandat à la tête de la Commission. Dans son programme pour les 5 ans à venir, elle s'est engagée à créer un portefeuille de commissaire, séparé, dédié à la Méditerranée. Un premier pas timide pour renforcer les liens fragiles et distendus entre l’Union européenne et les pays de cette région

Le

Paris: Yael Braun-Pivet reelected National Assembly presiden
6min

Politique

Yaël Braun-Pivet réélue au perchoir : « Il faut que tout change pour que rien ne change », observent les sénateurs

Malgré un revers électoral aux dernières législatives, la candidate de la majorité sortante, Yaël Braun-Pivet a été réélue à la présidence de l’Assemblée nationale. Au Sénat, la gauche évoque « un hold-up démocratique ». Chez les LR et les centristes, c’est le soulagement de ne pas voir un membre du Nouveau Front Populaire qui domine.

Le