En plein conseil régional, Estrosi attaque un élu FN “héritier de Goebbels”

En plein conseil régional, Estrosi attaque un élu FN “héritier de Goebbels”

Le président (LR) de Paca Christian Estrosi s'en est vivement pris vendredi à son opposition Front national, en séance plénière...
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Le président (LR) de Paca Christian Estrosi s'en est vivement pris vendredi à son opposition Front national, en séance plénière du conseil régional, qualifiant "d'héritier de Goebbels" l'un de ses élus, issu des extrémistes identitaires niçois.

Cette passe d'armes entre FN et LR, les deux seules forces politiques de la région après le retrait du PS entre les deux tours des régionales, intervient alors que le FN dans la région est secoué par la diffusion d'un reportage sur C8 mercredi.

Un conseiller régional, Benoît Loeillet, a été exclu du groupe FN après avoir tenu, dans ce documentaire en caméra cachée, des propos négationnistes. Philippe Vardon, ancien dirigeant des identitaires niçois de Nissa Rebela, qui a poli son discours depuis son entrée au FN et son ascension aux côtés de sa chef de file régionale, Marion Maréchal-Le Pen, ironise, dans la même vidéo, sur le caractère "inquiétant" du fait que "tous les mecs qui (lui) serrent la main, (soient) noirs". Il n'a pas été sanctionné par le parti d'extrême droite.

"Les saluts nazis de M. Vardon, Mme (Marion Maréchal) Le Pen vous vous en accommodez! Les chants xénophobes de M. Vardon, Mme Le Pen, vous vous en accommodez! Les distributions de soupes au porc de M. Vardon, vous vous en accommodez!" a lancé M. Estrosi.

"La vérité Mme (Marion Maréchal) Le Pen, c'est que vous n'êtes pas républicaine. M. Vardon, c'est un héritier de Goebbels, qui disait +plus c'est gros plus ça passe+, M. Vardon a tout appris de lui et vous avec lui", a-t-il poursuivi. Joseph Goebbels était le chef de la propagande nazie.

La séance avait été émaillée de plusieurs vives passes d'armes. Avant l'intervention de M. Estrosi, le Front national l'avait appelé à "faire le ménage" chez les Républicains en refusant d'investir aux législatives le député-maire de Six-Fours-les-Plages (Var), condamné en septembre 2014 à 2.000 euros d'amende pour un tweet raciste traitant des "casseurs" de "descendants d'esclaves".

M. Vardon a annoncé sur Twitter et dans un communiqué qu'il porterait plainte après les propos de M. Estrosi. "Christian Estrosi m'a diffamé et injurié à plusieurs reprises", écrit-il.

En janvier 2017, M. Vardon avait déjà attaqué et obtenu la condamnation pour diffamation, en leur absence, de l'auteur et de l'éditeur d'un livre, "Rose Marine" qui affirmait qu'il avait été filmé en train de faire un salut nazi, selon une décision du tribunal de grande instance de Paris, transmise à l'AFP par le Front national.

L'ex-député UMP Jérôme Rivière, désormais au FN et investi pour les législatives dans la 6e circonscription du Var, s'est indigné des déclarations de M. Estrosi. "C'est une banalisation de l'Holocauste, c'est une forme de mépris pour les victimes de la Shoah", a-t-il dit à l'AFP.

"Ce qui s'est passé pendant la Seconde Guerre mondiale, c'est abominable. Utiliser cette horreur pour essayer de faire croire je ne sais quoi avec les élus FN, c'est un manque de respect absolu. J'ai honte d'avoir siégé un jour avec M. Estrosi" a-t-il ajouté dans un appel téléphonique à l'AFP.

Dans la même thématique

En plein conseil régional, Estrosi attaque un élu FN “héritier de Goebbels”
3min

Politique

« La France aux abonnés absents le mois où tout se joue dans l’Union » selon l’eurodéputé socialiste Christophe Clergeau

Alors que la montée de l’extrême droite en Europe a été limitée aux élections européennes (quelques dizaines de sièges de gagnés pour les groupes de droite radicale sur les 720 du Parlement européen), le score du Rassemblement national et de Reconquête (37% des voix au total) en France représente un séisme politique en France mais aussi dans l’Union européenne. Le Premier ministre polonais et pro-européen Donald Tusk, malgré la victoire de son parti dimanche contre la droite ultraconservatrice du PiS (Droit et Justice), a fait part de « sa terrible tristesse » après l’annonce de la victoire de l’extrême droite en France.

Le

France : Conference de presse Nouveau Front Populaire
6min

Politique

Le programme des 100 premiers jours du « Nouveau Front populaire » 

Pouvoir d’achat, salaire, énergie, Gaza… Le « Nouveau Front populaire », qui rassemble les principaux partis de gauche, a dévoilé les mesures-clés de son programme commun de gouvernement en cas d’accession au pouvoir à l’issue des législatives anticipées.

Le

France : Conference de presse Nouveau Front Populaire
5min

Politique

Nouveau Front populaire : la répartition des circonscriptions est bouclée, les partis désignent leurs candidats

Dans la soirée de jeudi, le Parti socialiste, la France insoumise, le Parti communiste et les Ecologistes, ainsi que plusieurs autres petits partis de gauche, ont scellé leur accord, actant la naissance du Nouveau Front populaire pour faire face au Rassemblement National. Dépassées, donc, les querelles sur les répartitions des circonscriptions. Pourtant, plusieurs cas posaient problème.

Le