« Éric Zemmour est inquiétant pour la France », alerte Hervé Marseille

« Éric Zemmour est inquiétant pour la France », alerte Hervé Marseille

Invité mercredi de la matinale de Public Sénat, Hervé Marseille, patron des centristes au Sénat, a estimé que la hausse d’Éric Zemmour dans les sondages trahissait l’intérêt d’une partie des électeurs pour les idées qu’il défend. Le sénateur déplore l’absence de réponse chez les prétendants déclarés à la présidentielle.
Romain David

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Phénomène médiatique ou réelle adhésion d’une partie des électeurs ? La hausse dans les sondages d’Éric Zemmour, probable candidat à l’élection présidentielle, échauffe les esprits à droite de l’échiquier politique, où le polémiste est susceptible de grignoter des voix, non seulement à Marine Le Pen mais aussi à une partie de l’électorat des Républicains, qui n’ont toujours pas désigné leur champion pour 2022. « C’est préoccupant. Le fait qu’il ait de l’audience montre que, malheureusement, il répond à une attente d’un certain nombre d’électeurs », a estimé mercredi, dans « Bonjour chez vous » sur Public Sénat, le sénateur Hervé Marseille, président du groupe Union Centriste.

« Et pendant ce temps-là, en face, je ne vois pas très bien ce qu’il se passe »

« Éric Zemmour est inquiétant pour la France à partir du moment où des idées comme celles qu’il porte reçoivent autant d’audience et le place peut-être au deuxième tour de l’élection présidentielle », alerte Hervé Marseille qui évoque un sondage à paraître cet après-midi. « Et pendant ce temps-là, en face, je ne vois pas très bien ce qu’il se passe », déplore l’élu, dont le parti, l’UDI, a été exclu du congrès que doit organiser LR le 4 décembre pour désigner un candidat.

« Il a beaucoup de thèmes similaires qu’avec Marine Le Pen, mais visiblement il le fait avec plus de talent et en portant plus d’espoir », note encore Hervé Marseille, alors que la présidente du Rassemblement national est talonnée dans les enquêtes d’opinion par Éric Zemmour. Un succès qu’Hervé Marseille attribue à la faillite des différents responsables politiques au pouvoir sur certaines thématiques. « Ces 20 dernières années, les gouvernements successifs n’ont pas su prendre en compte un certain nombre de sujets : l’immigration, les problèmes sécuritaires… Aujourd’hui, en période de crise, on arrive à un point de paroxysme », avance le sénateur.

Dans la même thématique

France New Parliament
7min

Politique

Cafouillages à l’Assemblée nationale pour l’attribution des postes clés

Les députés procèdent ce vendredi à la nomination des membres du « Bureau » de l’Assemblée nationale, la plus haute autorité au Palais Bourbon. Un premier tour du scrutin visant à faire élire six vice-présidents a été annulé à cause du trop grand nombre de bulletins de vote recueillis au moment du dépouillement.

Le

Ursula Von Der Leyen Elected President of the European Commission for the Second Time, Strasbourg, Gallia – 18 Jul 2024
7min

Politique

Qu’est-ce que le « commissaire à la Méditerranée » qu’Ursula von der Leyen propose ?

Ursula von der Leyen vient d’être confortée par les députés européens pour un second mandat à la tête de la Commission. Dans son programme pour les 5 ans à venir, elle s'est engagée à créer un portefeuille de commissaire, séparé, dédié à la Méditerranée. Un premier pas timide pour renforcer les liens fragiles et distendus entre l’Union européenne et les pays de cette région

Le

Paris: Yael Braun-Pivet reelected National Assembly presiden
6min

Politique

Yaël Braun-Pivet réélue au perchoir : « Il faut que tout change pour que rien ne change », observent les sénateurs

Malgré un revers électoral aux dernières législatives, la candidate de la majorité sortante, Yaël Braun-Pivet a été réélue à la présidence de l’Assemblée nationale. Au Sénat, la gauche évoque « un hold-up démocratique ». Chez les LR et les centristes, c’est le soulagement de ne pas voir un membre du Nouveau Front Populaire qui domine.

Le