Félicitations de Macron au Qatar : « Des compliments particulièrement déplacés », dénonce Marine Le Pen

Félicitations de Macron au Qatar : « Des compliments particulièrement déplacés », dénonce Marine Le Pen

A la sortie de sa rencontre avec Élisabeth Borne sur la réforme des retraites, Marine Le Pen a critiqué les félicitations d’Emmanuel Macron au Qatar pour l’organisation de la Coupe du monde alors que le pays est visé par une affaire de corruption au Parlement européen.
Simon Barbarit

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Marine Le Pen n’y « connaît rien » au foot. Elle n’a d’ailleurs pas suivi la qualification mercredi soir des bleus à la finale de la Coupe du monde. Ça ne l’a pas empêchée de critiquer les propos d’Emmanuel Macron présent au match.

Après avoir félicité l’équipe de France, le président de la République a eu des mots pour le pays organisateur de la compétition. « Il faut reconnaître que le Qatar organise très bien cette Coupe du monde. Ne mégotons pas sur notre plaisir. Sachons avoir des joies simples et être fier. Il y a plein de pays où il faut régler les choses. »

Des propos qui ont déplu à la députée RN mais pas en raison des milliers de travailleurs migrants morts pour construire les stades ou pour le non-respect des droits humains de la part de Doha.

« Les compliments faits au Qatar (par le président de la République, ndlr) alors que vient d’exploser une affaire gravissime de corruption des instances européennes par le Qatar m’apparaissent particulièrement déplacés », a fustigé la cheffe de file des députés Rassemblement national.

Pour rappel, le parti de Mme Le Pen, anciennement Front national, a fait l’objet de plusieurs enquêtes et mises en examen pour des soupçons d’emplois fictifs d’assistants parlementaires européens ces dernières années.

Mathilde Panot, cheffe de file des députés LFI, a, elle, jugé dans la matinale de Public Sénat « indécent qu’Emmanuel Macron et son gouvernement cautionnent en quelque sorte ce qu’il s’est passé dans cette Coupe du Monde ».

A son arrivée à Bruxelles pour un sommet européen ce jeudi, Emmanuel Macron a déclaré « assumer totalement » le fait d’aller soutenir l’équipe nationale de football lors de la Coupe du monde au Qatar, en dépit des nombreuses controverses et de l’enquête en cours sur des soupçons de corruption au Parlement européen.

 

 

Dans la même thématique

PARIS: MEDEF, Audition des principales tetes de liste aux prochaines elections europeennes
10min

Politique

Européennes 2024 : les « planètes » sont-elles alignées pour permettre à Raphaël Glucksmann de « doubler » Valérie Hayer ?

Alors que les sondages montrent de plus en plus la liste PS/Place Publique de Raphaël Glucksmann au coude-à-coude avec celle de la majorité présidentielle de Valérie Hayer, la question d’un croisement des courbes n’a jamais semblé aussi brûlante. Si l’optimisme reste de mise dans le camp Macron, « on peut se réveiller le 9 juin avec une énorme surprise », alertent certains. Du côté du PS, « on fait tout pour » reléguer les macronistes à la troisième place.

Le

New Caledonia: Emmanuel Macron visit
6min

Politique

Nouvelle-Calédonie : « Parler aujourd’hui de l’organisation d’un nouveau référendum est totalement prématuré », selon Georges Naturel, sénateur de Nouvelle-Calédonie

Alors que le Président de la République a atterri, il y a seulement quelques heures sur le sol calédonien, Public Sénat a pu contacter Georges Naturel, sénateur LR de Nouvelle Calédonie, se trouvant sur place. S’il regrette que cette visite intervienne « si tard », il salue la « bonne » intention pour restaurer un climat d’apaisement sur le « caillou ». Entretien.

Le