Fillon à Bayrou: la “sincérité sera la marque de mon message”

Fillon à Bayrou: la “sincérité sera la marque de mon message”

La "sincérité sera la marque de mon message politique", a répondu François Fillon à François Bayrou qui lui reproche d'avoir...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

La "sincérité sera la marque de mon message politique", a répondu François Fillon à François Bayrou qui lui reproche d'avoir argué de son christianisme pour expliquer certains choix politiques.

"Moi, je suis comme je suis, je suis transparent. Je ne cherche pas à me cacher, je ne cherche pas à dissimuler les choses et je pense que c'est comme ça qu'il faut faire de la politique", a déclaré François Fillon au micro de BFMTV, depuis le salon de l'électronique (CES) à Las Vegas.

"Il faut être sincère et c'est cette sincérité qui sera la marque de mon message politique", a-t-il assuré.

"Ce sont des débats qui ne m'intéressent pas", a aussi lancé M. Fillon à l'adresse du président du MoDem.

"Je pense que les hommes publics ont le devoir de vérité et de sincérité. On est ce qu’on est et on n’a pas à se cacher de ce qu’on est", a renchéri sur iTELE le député LR de l'Yonne Guillaume Larrivé.

"François Fillon a raison de dire la vérité. Le général de Gaulle disait que la République est laïque et que la France est chrétienne. C’est la vérité. Il suffit de regarder le long manteau des églises dans les villages de France. Nous avons évidemment une culture, une tradition chrétienne qui est vivante", a-t-il déclaré.

François Fillon s'est dit mardi soir sur TF1 "gaulliste" et "chrétien", raisons pour lesquelles il ne "prendra jamais de décision contraire à la dignité humaine".

François Bayrou, qui réserve toujours sa réponse sur une candidature à la présidentielle, a demandé mercredi à François Fillon de "mettre un terme" à sa "dérive". "Je suis croyant hein, je vais pas m'offusquer d'un mouvement de foi, mais comment peut-on arriver à mélanger la politique et la religion à ce point, de cette manière déplacée ?", a demandé le maire de Pau.

Dans la même thématique

Deplacement du Premier Ministre a Viry-Chatillon
7min

Politique

Violence des mineurs : le détail des propositions de Gabriel Attal pour un « sursaut d’autorité »

En visite officielle à Viry-Châtillon ce jeudi 18 avril, le Premier ministre a énuméré plusieurs annonces pour « renouer avec les adolescents et juguler la violence ». Le chef du gouvernement a ainsi ouvert 8 semaines de « travail collectif » sur ces questions afin de réfléchir à des sanctions pour les parents, l’excuse de minorité ou l’addiction aux écrans.

Le

Turin – Marifiori Automotive Park 2003, Italy – 10 Apr 2024
6min

Politique

Au Sénat, la rémunération de 36,5 millions d’euros de Carlos Tavares fait grincer des dents. La gauche veut légiférer.

Les actionnaires de Stellantis ont validé mardi 16 avril une rémunération annuelle à hauteur de 36,5 millions d’euros pour le directeur général de l’entreprise Carlos Tavares. Si les sénateurs de tous bords s’émeuvent d’un montant démesuré, la gauche souhaite légiférer pour limiter les écarts de salaires dans l’entreprise.

Le

Operation Wuambushu a Mayotte : Demolition en cours d’un vaste bidonville – Operation Wuambushu in Mayotte: Ongoing demolition of a vast slum
8min

Politique

« Mayotte place nette » : « La première opération était de la communication et la deuxième sera de la communication », dénonce le sénateur Saïd Omar Oili

Le gouvernement a annoncé ce mardi 16 avril le lancement du dispositif « Mayotte place nette », un an après le maigre bilan de l’opération baptisée « Wuambushu ». Saïd Omar Oili, sénateur de Mayotte, regrette le manque de communication du gouvernement avec les élus du département et met en doute l’efficacité de ce « Wuambushu 2 ».

Le