Fillon: “aucune entreprise russe” parmi les clients de sa société de conseil

Fillon: “aucune entreprise russe” parmi les clients de sa société de conseil

Le candidat de la droite à la présidentielle François Fillon a assuré lundi qu'"aucune entreprise russe" ni "le gouvernement...
Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

Le candidat de la droite à la présidentielle François Fillon a assuré lundi qu'"aucune entreprise russe" ni "le gouvernement russe" n'avaient fait partie de la liste des clients de sa société de conseil "2F Conseil".

"J'ai exercé de 2012 à 2016 cette activité en toute légalité, j'ai donné des conférences dans de nombreux pays, publiques, j'ai conseillé des entreprises", a expliqué l'ancien Premier ministre devant la presse, citant "l'assureur Axa, la société Fimalac", dont son ami Marc Ladreit de Lacharrière est le PDG, et "la banque Oddo".

M. Fillon a également rappelé avoir "fait partie du conseil de surveillance du cabinet Ricol et Lasteyrie" puis y avoir "exercé en tant que senior advisor".

A propos de sa société de conseil, il a promis que "la liste de (ses) clients ne comprend aucune entreprise russe ni le gouvernement russe ni aucun organisme de ce pays".

"Et toutes les conférences que j'ai donné en Russie l'ont été à titre gratuites", a-t-il encore précisé, affirmant avoir "toujours fait de la transparence une exigence".

Selon des révélations du Canard enchaîné, cette société lui aurait permis de toucher 757.000 euros de salaire net depuis cette date.

Dans la même thématique

Fillon: “aucune entreprise russe” parmi les clients de sa société de conseil
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le