Filoche affirme créer un nouveau réseau, la Gauche démocratique et sociale

Filoche affirme créer un nouveau réseau, la Gauche démocratique et sociale

L'ancien syndicaliste Gérard Filoche, exclu du parti socialiste en novembre après un tweet antisémite, a annoncé dans le Journal...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

L'ancien syndicaliste Gérard Filoche, exclu du parti socialiste en novembre après un tweet antisémite, a annoncé dans le Journal du Dimanche qu'il lançait un nouveau réseau, intitulé la Gauche démocratique et sociale.

Affirmant que le PS n'avait réalisé qu'une "pseudo-exclusion" le visant, car le bureau national qui l'a votée n'en avait pas, selon lui, le pouvoir, M. Filoche a affirmé qu'il avait décidé en tout état de cause de rompre avec le parti.

"Je quitte le PS", "je pars", a-t-il dit. "J’ai loyalement débattu et milité pendant vingt-cinq ans au PS. Mais ce qui s’est passé pendant le quinquennat Hollande a été un véritable choc : le rapport Gallois, le CICE, la loi Sapin, la loi Macron, la loi Rebsamen et enfin, la loi El Khomri. Bref, un retour en arrière d’un siècle".

Selon lui, le PS, qui prépare son congrès d'avril, "n’arrive ni à faire un bilan ni à se trouver un avenir".

Interrogé sur une éventuelle adhésion aux mouvements de Benoît Hamon ou Jean-Luc Mélenchon, M. Filoche, qui fut un représentant de l'aile gauche du PS, a expliqué qu'il était "pour un grand parti de gauche, socialiste, pluraliste, mais surtout démocratique. Pas un parti vertical avec un chef. Nous nous adresserons aux Insoumis, au PCF, aux écologistes et à Génération. s pour leur proposer de reconstituer ensemble une grande force de gauche unitaire. Personne ne peut réussir seul", a-t-il conclu.

Dans la même thématique

Belgium Europe Migration
7min

Politique

Parlement européen : quels sont les grands textes adoptés depuis 2019 ?

Entre le Covid et la guerre en Ukraine, la mandature 2019-2024 a dû subir et réagir à de grands bouleversements. Pacte vert, plan de relance, sanctions à l’égard de la Russie ou encore soutien à l’Ukraine… A l’aube du renouvellement du Parlement européen, retour sur les grands dossiers adoptés ces 5 dernières années au Parlement européen.

Le

FRANCE–EUROPEAN PARLIAMENT-ELECTION
14min

Politique

Européennes 2024 : tout savoir sur les « petites » listes

A côté des grosses machines électorales, elles existent difficilement dans les médias traditionnels, misant plutôt sur les réseaux sociaux. Entre une flopée de listes écologistes, des listes souverainistes et des micros partis, tour d’horizon de ces listes qui devraient avoir le plus grand mal à avoir des eurodéputés, mais dont la présence est loin d’être neutre pour le scrutin du 9 juin.

Le