FN: les banques “ne jouent pas le jeu” de la démocratie

FN: les banques “ne jouent pas le jeu” de la démocratie

Nicolas Bay, secrétaire général du Front national, a affirmé jeudi qu'"à ce stade" le FN n'avait "pas encore trouvé l'ensemble du...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Nicolas Bay, secrétaire général du Front national, a affirmé jeudi qu'"à ce stade" le FN n'avait "pas encore trouvé l'ensemble du financement" pour les prochaines élections, y voyant la preuve que les banques françaises "ne jouent pas le jeu de la démocratie".

"A ce stade, nous n'avons pas encore trouvé l'ensemble du financement nécessaire pour la présidentielle et les législatives", a déclaré M. Bay sur Europe 1.

"Nous cherchons auprès de l'ensemble des établissements bancaires français bien sûr, européens ensuite, et même partout dans le monde", a-t-il ajouté, précisant que la somme en jeu était d'"un petit peu moins" de 30 millions d'euros.

"Il y a un vrai scandale à voir les banques françaises ne pas jouer le jeu de la démocratie", a-t-il accusé. "Je crois savoir qu'il y a certains candidats qui pourtant offrent moins de garanties que Marine Le Pen et qui eux ont obtenu des emprunts bancaires".

Pour M. Bay, "ça pose un vrai problème de discrimination fondée sur les opinions politiques".

Le secrétaire général du Front national a qualifié d'"élucubrations" et d'"affirmations absolument folkloriques" les révélations du Canard Enchaîné sur un nouveau prêt russe au FN de près de 28 millions d'euros, après celui de 9 millions d'euros consenti en 2014 par une banque tchéco-russe.

"On a lancé un certain nombre de pistes pour rassembler ces financements nécessaires", a-t-il cependant indiqué, précisant que "jusqu'à maintenant", le FN "n'exclut rien", y compris des établissements russes.

"Si on est obligé d'aller à l'étranger chercher des financements, c'est parce que les banques françaises ne jouent pas le jeu", s'est-il défendu.

Dans la même thématique

PARIS: MEDEF, Audition des principales tetes de liste aux prochaines elections europeennes
10min

Politique

Européennes 2024 : les « planètes » sont-elles alignées pour permettre à Raphaël Glucksmann de « doubler » Valérie Hayer ?

Alors que les sondages montrent de plus en plus la liste PS/Place Publique de Raphaël Glucksmann au coude-à-coude avec celle de la majorité présidentielle de Valérie Hayer, la question d’un croisement des courbes n’a jamais semblé aussi brûlante. Si l’optimisme reste de mise dans le camp Macron, « on peut se réveiller le 9 juin avec une énorme surprise », alertent certains. Du côté du PS, « on fait tout pour » reléguer les macronistes à la troisième place.

Le

New Caledonia: Emmanuel Macron visit
6min

Politique

Nouvelle-Calédonie : « Parler aujourd’hui de l’organisation d’un nouveau référendum est totalement prématuré », selon Georges Naturel, sénateur de Nouvelle-Calédonie

Alors que le Président de la République a atterri, il y a seulement quelques heures sur le sol calédonien, Public Sénat a pu contacter Georges Naturel, sénateur LR de Nouvelle Calédonie, se trouvant sur place. S’il regrette que cette visite intervienne « si tard », il salue la « bonne » intention pour restaurer un climat d’apaisement sur le « caillou ». Entretien.

Le