FN: Mélenchon réitère son appel aux électeurs “fâchés mais pas fachos”

FN: Mélenchon réitère son appel aux électeurs “fâchés mais pas fachos”

Jean-Luc Mélenchon a réitéré jeudi son appel aux électeurs du Front national "fâchés mais pas fachos" à se tourner vers la France...
Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Jean-Luc Mélenchon a réitéré jeudi son appel aux électeurs du Front national "fâchés mais pas fachos" à se tourner vers la France insoumise (LFI), après le départ de Florian Philippot du FN.

"Excellent", "C'est leur affaire. Mais c'est parfait", a réagi M. Mélenchon sur RTL à l'annonce du départ du FN du vice-président Florian Philippot.

"Ne sous-estimez pas les débats idéologiques au Front national: ils discutent de savoir si le couscous est une nourriture nationaliste ou pas. Quand même, ça compte ça !", a ironisé le député de Marseille en référence à une polémique sur Twitter après un récent repas de couscous de M. Philippot.

"C'est un parti qui ne sert à rien. Et les gens qui étaient très fâchés et pas fachos, je leur dis maintenant +tournez leur le dos et venez avec nous, parce que nous on défend les salariés, et les autres aussi+", a lancé Jean-Luc Mélenchon.

M. Philippot peut-il rejoindre la France insoumise ? "Non ! Non ! C'est un fasciste", a-t-il répondu.

Dans la même thématique

Paris: Jordan Bardella  debate with France’s Prime Minister Gabriel Attal
9min

Politique

Ecologie : un séminaire du gouvernement pour « montrer que l’engagement n’a pas diminué »… à dix jours des européennes

Le premier ministre Gabriel Attal a rassemblé ses ministres pour « faire le bilan » de l’action de l’exécutif en matière d’environnement, avant des annonces attendues en juin sur le plan d’adaptation au réchauffement. De quoi faire une piqûre de rappel aux électeurs macronistes déçus, juste avant les européennes. Matignon plaide le « hasard de calendrier ».

Le

FN: Mélenchon réitère son appel aux électeurs “fâchés mais pas fachos”
3min

Politique

Européennes : « Aujourd’hui, l’Europe est surtout guidée par des critères financiers », tance Pierre Larrouturou

38 listes pour 38 différentes visions de l’Europe. Alors que pour la majorité des listes, la campagne se fait en catimini, Public Sénat a décidé de vous permettre d’y voir plus clair, en vous présentant le programme de ces « petites » listes. Aujourd’hui, p arole à Pierre Larrouturou, tête de liste de « Changer l’Europe », qui défend « une Europe qui s’intéresse au bien-être, qui fait baisser les loyers, et qui améliore la vie quotidienne des gens ».

Le