Fonds de garantie des victimes : le déficit s’élève à 4,5 milliards d’euros

Fonds de garantie des victimes : le déficit s’élève à 4,5 milliards d’euros

« Le déficit du Fonds de garantie des victimes s’élève à 4,5 milliards d'euros » a revélé Julien Rencki lors d’une audition organisée au Sénat par la commission des finances. 
Public Sénat

Par Nawel Erraji

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Le déficit du Fonds de garantie des victimes s’élève à 4,5 milliards d'euros. Le directeur général du Fonds de garantie chargé d’indemniser les victimes a dévoilé l’ampleur de son déficit et appelle à augmenter la contribution des assurés et assureurs pour revenir à l’équilibre.

Le Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d’autres infractions indemnise les victimes d’attentats ou des actes de terrorisme. La Cour des comptes, dans une enquête publiée le 30 janvier, pointe l’inefficacité de certains dispositifs dans la prise en charge financière de victimes d’attentats.

Un Fonds de garantie en déficit

Julien Rencki, directeur général du Fonds de garantie a indiqué que le Fonds de garantie ne couvre que partiellement les engagements vis-à-vis des victimes « d’aujourd’hui ». Il a poursuivi en pointant l’état financier des fonds propres des Fonds de garantie : « Le déficit des fonds propres est négatif et s'élève à 4,5 milliards d’euros en fin 2018. »

Il a alerté les sénateurs sur les conséquences à long terme. En effet, le fonds de garantie pourrait se trouver en situation de « trésorerie d’exploitation négative » à l’horizon 2027-2028. Cela impliquerait une vente des actifs pour faire face à des indemnisations à verser dans l’année, alors que ces mêmes actifs sont censés être le gage des indemnisations à verser dans le futur.

Un déficit lié aux coûts de prothèses et à l’allongement de l’espérance de vie

Ce déséquilibre ne proviendrait pas de la vague d’attentats, mais tient aux dépenses d’infractions de droit commun, au nombre de 16 000 par an, selon Julien Rencki. Autre explication donnée par le directeur général du Fonds de garantie, il y a une tendance à l’accroissement mécanique des coûts à l’indemnisation renvoyant aux progrès de la médecine et de l’allongement de l’espérance de vie.

Dans la même thématique

Paris : Question time to the Prime Minister Gabriel Attal
6min

Politique

100 jours à Matignon : « La stratégie Attal n’a pas tenu toutes ses promesses », analyse Benjamin Morel

Le Premier ministre marquera jeudi le passage de ces cent premiers jours au poste de chef du gouvernement. Si Gabriel Attal devait donner un nouveau souffle au deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, sa stratégie n’est néanmoins pas payante car il « veut en faire trop sans s’investir fortement sur un sujet », selon Benjamin Morel, maître de conférences en droit public.

Le

ILLUSTRATION : Carte Electorale
4min

Politique

Elections européennes 2024 : comment se déroule le scrutin ?

Tous les citoyens des pays de l’Union Européenne ne votent pas au même moment. Du 6 au 9 juin, ils se rendront aux urnes pour élire 720 députés au Parlement européen. Public Sénat vous explique tout sur ce scrutin, essentiel pour l’avenir de l’Europe.

Le

Belgium Europe Migration
7min

Politique

Parlement européen : quels sont les grands textes adoptés depuis 2019 ?

Entre le Covid et la guerre en Ukraine, la mandature 2019-2024 a dû subir et réagir à de grands bouleversements. Pacte vert, plan de relance, sanctions à l’égard de la Russie ou encore soutien à l’Ukraine… A l’aube du renouvellement du Parlement européen, retour sur les grands dossiers adoptés ces 5 dernières années au Parlement européen.

Le