Le Senat, Paris.

Fonds Marianne : le Sénat va bien lancer une commission d’enquête

Dans le sillage des révélations de plusieurs médias concernant la répartition du Fonds Marianne lancé en 2021 sous l’égide de Marlène Schiappa, plusieurs sénateurs ont réclamé l’ouverture d’une commission d’enquête. Selon nos informations, celle-ci pourrait bien voir le jour en début de semaine prochaine.
Louis Mollier-Sabet

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Après avoir obtenu les documents concernant le pilotage du Fonds Marianne lancé par Marlène Schiappa après l’assassinat de Samuel Paty, le président socialiste de la commission des Finances, Claude Raynal, avait estimé disposer d’éléments suffisants pour lancer une commission d’enquête. Puisqu’il y « a matière », plusieurs sénateurs, y compris au sein de la droite sénatoriale, envisagent que la commission des Finances se dote des prérogatives d’une commission d’enquête pour mener ce travail.

Un vote en commission des Finances ce mercredi avant une validation par la Conférence des Présidents

Selon nos informations, le lancement de cette commission d’enquête se précise, alors que Claude Raynal en fera la demande formelle à la commission des Finances ce mercredi 3 mai. Un accord de principe aurait été trouvé sur la forme envisagée au départ, et la commission d’enquête serait donc composée des membres de la commission des Finances. C’est le rapporteur général du budget, le sénateur LR Jean-François Husson, qui serait nommé rapporteur.

Après le vote de la commission des Finances ce mercredi, cette commission d’enquête devra encore être validée en Conférence des Présidents en début de semaine prochaine. Soutenue par l’opposition sénatoriale comme par la majorité de droite et du centre, cette commission d’enquête devrait donc rapidement voir le jour.

Dans la même thématique

Fonds Marianne : le Sénat va bien lancer une commission d’enquête
3min

Politique

Passe d’armes entre le Premier Ministre et le RN sur l’agriculture : « Le Rassemblement National dit tout et son contraire » tacle Gabriel Attal

Au cours de sa conférence de presse et quelques heures après avoir proposé un débat à Marine le Pen sur l’agriculture dans le journal Le Figaro, le Premier Ministre est revenu sur la passe d'armes qui l'oppose à la présidente du groupe RN à l’Assemblée. Critiquant les « changements de pied incessants » du RN, le Premier Ministre a taclé l'ex-finaliste à l’élection présidentielle, l'accusant de ne pas être « très à l'aise sur ces questions » et d'avoir « peur que cela se voit ».

Le

Fonds Marianne : le Sénat va bien lancer une commission d’enquête
4min

Politique

Européennes : « Arrêtons cette campagne unique contre le RN », enjoint Arnaud Robinet (Horizons)

Invité de Public Sénat, le maire de Reims Arnaud Robinet, s’agace de l’absence de liste et de programme du côté de la majorité, à moins de quatre mois des élections européennes. Il reproche à l’exécutif de se focaliser sur la lutte contre le Rassemblement national, au détriment du débat d’idées, ce qui « n'est plus audible pour nos concitoyens ».

Le

Paris: Eric Ciotti Salon de l Agriculture 2023
12min

Politique

Européennes : pourquoi les LR ne soutiennent par Ursula Von der Leyen, pourtant issue du même groupe politique ?

François-Xavier Bellamy, tête de liste LR pour les européennes, a annoncé que les LR « ne soutiendront pas » Ursula von der Leyen, candidate à sa réélection à la présidence de la Commission européenne. Si elle vient comme eux de la droite européenne, les LR lui reprochent son bilan sur les questions agricoles et écologiques. Reste que les eurodéputés LR ont aussi soutenu certaines de ses propositions. Le RN pointe la situation.

Le