Fonds Marianne : Marlène Schiappa est « victime d’accusations qui retombent totalement », selon François Patriat

En marge des questions au gouvernement, le patron des sénateurs Renaissance, François Patriat s’est exprimé au micro de Public Sénat au sujet de la secrétaire d’Etat, empêtrée dans l’affaire des fonds Marianne. Il a affirmé son soutien à Marlène Schiappa.
François-Xavier Roux

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Alors qu’elle était auditionnée ce matin par les sénateurs, Marlène Schiappa a dû se justifier sur l’arbitrage de certains dossiers, et notamment celui de SOS Racisme. Tout au long de l’audition, elle a réfuté toute responsabilité dans les dysfonctionnements dans l’attribution des subventions du Fonds Marianne et a refusé d’admettre d’avoir des liens avec Mohamed Sifaoui, l’un des dirigeants de l’« Union des sociétés d’éducation physique et de préparation au service militaire ». Plusieurs voix de l’opposition, appellent la secrétaire d’Etat à démissionner de ses fonctions.

Le président du groupe RDPI au Sénat François Patriat soutient sans surprise Marlène Schiappa, « une ministre qui a des convictions ». « Et qui au cours de ses six années au gouvernement a défendu beaucoup de causes que « d’autres n’avaient pas menées avec une telle ardeur et autant de talents ». Le sénateur de Côte-d’Or estime qu’elle est « victime d’accusations qui retombent totalement ». Le sénateur ne voit pas dans les accusations qui lui sont portées « des choses très importantes qui mèneraient très loin ». A titre personnel, il « souhaite qu’elle reste au gouvernement ». Rien ne motive à se séparer d’une « bonne ministre », selon lui

Dans la même thématique

Fonds Marianne : Marlène Schiappa est « victime d’accusations qui retombent totalement », selon François Patriat
3min

Politique

Salon de l’agriculture : Jordan Bardella souhaite une « priorité d'accès » pour les produits français dans les marchés publics

A l'occasion de sa 2ème visite au Salon International de l'Agriculture, le président du Rassemblement National et tête de liste pour son parti aux prochaines élections européennes, a estimé que sa première mesure sur l'agriculture serait de privilégier un « patriotisme économique » en donnant une « priorité d'accès » dans la commande publique aux produits français. Une mesure difficile à mettre en place selon les intervenants sur le plateau de Public Sénat.

Le

La sélection de la rédaction

Versailles: 6th edition of the “Choose France” Summit
3min

Politique

Fonds Marianne : revivez l'intégralité de l’audition de Marlène Schiappa devant les sénateurs

C’est le moment fort de la commission d’enquête sénatoriale. Marlène Schiappa était auditionnée ce mercredi 14 juin à 10 heures par les parlementaires. L’ancienne ministre déléguée en charge de la Citoyenneté, à l’origine du lancement du fonds en 2021 a du s’expliquer sur son rôle dans la sélection de plusieurs associations dont l’utilisation de fonds publics pour lutter contre les discours séparatistes, pose question. Sans convaincre les sénateurs.

Le

Fonds Marianne : Marlène Schiappa est « victime d’accusations qui retombent totalement », selon François Patriat
5min

Institutions

Fonds Marianne : « Je ne suis pas l’amie de M. Sifaoui », se défend Marlène Schiappa

Auditionnée par la commission d’enquête sur le Fonds Marianne, Marlène Schiappa a été interrogée sur un éventuel fléchage de subventions du fonds à l’USEPPM et à Mohamed Sifaoui. En voulant justifier qu’elle était sceptique sur le montant de la subvention à accorder à M. Sifaoui, la ministre a ainsi jeté le doute sur le « préfléchage » de la subvention avant le dépôt d’un quelconque dossier par l’association.

Le