Corse: deplacement de Marlene Schiappa

Fonds Marianne : Marlène Schiappa, Sonia Backès et Mohamed Sifaoui seront entendus les 13 et 14 juin par les sénateurs

Les 13 et 14 juin, deux secrétaires d’Etat ainsi que l’ancien directeur des opérations de l’USEPPM, l’une des deux principales associations mises en cause dans l’affaire du fonds Marianne, passeront sur le gril de la commission d’enquête du Sénat.
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Les 13 et 14 juin, deux secrétaires d’Etat ainsi que l’ancien directeur des opérations de l’USEPPM, l’une des deux principales associations mises en cause dans l’affaire du fonds Marianne, passeront sur le gril de la commission d’enquête du Sénat.  

La semaine prochaine risque d’être décisive pour la commission d’enquête sur le fonds Marianne. Depuis le 16 mai, la commission des finances du Sénat, dotée des prérogatives d’une commission d’enquête, enchaîne les auditions pour tenter de faire la lumière sur la gestion du fonds Marianne. Pour rappel, ce dispositif, créé au printemps 2021 en réaction à l’assassinat de Samuel Paty le 16 octobre 2020, visait à soutenir les initiatives luttant contre les phénomènes de radicalisation en ligne. Doté de 2,5 millions d’euros, le fonds Marianne avait été lancé par Marlène Schiappa, alors ministre déléguée en charge de la citoyenneté, et la sélection des lauréats était l’œuvre conjointe de son cabinet et du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CPDR). 

Les sénateurs avaient d’abord entendu les secrétaire général et secrétaire général adjoint de cette administration, Christian Gravel et Jean-Pierre Laffite. Ces derniers avaient notamment souligné les délais restreints imposés au CIPDR par le cabinet de Marlène Schiappa pour la préparation et l’analyse des candidatures du fonds Marianne. La semaine dernière, c’était au tour de cinq associations bénéficiaires d’être interrogés par la commission. Etaient surtout attendues les auditions de Cyril Karunagaran, président de l’Union des Sociétés d’Education Physique et de Préparation Militaire (USEPPM) et Ahlam Menouni, présidente de Reconstruire le commun, les deux associations ayant principalement bénéficié du fonds Marianne. L’audition de Cyril Karunagaran, qui devait s’accompagner de celle de Mohamed Sifaoui, l’ancien directeur des opérations de l’USEPPM, finalement absent pour raisons médicales, avait soulevé de nombreuses interrogations. Que les sénateurs ne manqueront pas d’élucider la semaine prochaine. 

Ainsi, les auditions prévues cette semaine feront office de mise en bouche : ce mercredi 7 juin, l’ancien directeur de cabinet de Marlène Schiappa, Sébastien Jallet, et l’actuel directeur de cabinet de Sonia Backès, Julien Marion seront entendus par la commission d’enquête. 

Dans la même thématique

Paris: Illustrations Assemblee nationale
4min

Politique

Législatives 2024 : les moments clés de la semaine

La XVIIe législature s’ouvre cette semaine. Les députés vont élire le prochain président ou présidente de l’Assemblée nationale mais également les postes du Bureau. La démission du gouvernement Attal devra être acceptée par le chef de l’Etat avant l’ouverture de la session parlementaire, pour que les 17 ministres élus ou réélus députés puissent participer au vote. Public Sénat détaille pour vous le calendrier de ces prochains jours à l’Assemblée.

Le

La sélection de la rédaction

Fonds Marianne : Marlène Schiappa, Sonia Backès et Mohamed Sifaoui seront entendus les 13 et 14 juin par les sénateurs
7min

Société

L’USEPPM, principale bénéficiaire du fonds Marianne peine à justifier l’utilisation des subventions

Auditionné par la commission d’enquête du Sénat sur le fonds Marianne, Cyril Karunagaran, président de l’Union des Sociétés d’Éducation Physique et de Préparation Militaire (USEPPM) devait répondre de l’utilisation des subventions dont son association a bénéficié. Plusieurs zones d’ombre apparaissent quant à la collaboration entre l’USEPPM et le Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR).

Le

Fonds Marianne : Marlène Schiappa, Sonia Backès et Mohamed Sifaoui seront entendus les 13 et 14 juin par les sénateurs
11min

Politique

Fonds Marianne : le préfet Gravel dénonce le calendrier imposé par le cabinet de Marlène Schiappa

Devant la commission d’enquête du Sénat, le secrétaire général du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation a regretté le calendrier imposé par le cabinet de Marlène Schiappa au moment du lancement du Fonds Marianne. Malgré les problèmes avec deux lauréats du Fonds, Christian Gravel a défendu le travail « rigoureux » de ses équipes.

Le