Force Républicaine, micro-parti de Fillon, réuni à Paris

Force Républicaine, micro-parti de Fillon, réuni à Paris

Force Républicaine (FR), le micro-parti de François Fillon, réunit son Assemblée générale statutaire mardi dans la soirée, en l...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Force Républicaine (FR), le micro-parti de François Fillon, réunit son Assemblée générale statutaire mardi dans la soirée, en l'absence de l'ancien candidat à la présidentielle, qui cherche désormais à orienter sa carrière "dans le privé", où "plusieurs pistes" s'offrent à lui, selon ses proches.

Cette AG, "à huis clos et purement technique", a pour but notamment "d'approuver les comptes" du micro-parti et de "tracer des perspectives pour l'avenir". "FR reste un réseau d'élus" et a vocation à "devenir un centre de réflexion, qui participe à la reconstruction idéologique de la droite", a affirmé à l'AFP Vincent Chriqui, ex-directeur de campagne de M. Fillon.

La nouvelle gouvernance de FR sera elle choisie lors d'une autre AG, qui se tiendra en octobre, a également indiqué à l'AFP Bruno Retailleau, patron des sénateurs Les Républicains.

Ce micro-parti doit bientôt s'installer dans des nouveaux locaux, rue de Villersexel, dans le VIIe arrondissement de Paris.

Fondée en 2001 par l'ex-Premier ministre, FR, qui revendique quelques milliers de membres, avait été l'un des piliers de la campagne de M. Fillon, notamment sur le plan financier.

Le parti Les Républicains cherche à récupérer les trois millions d'euros, sur les neuf alloués au candidat, qui n'avaient pas été utilisés pendant la campagne présidentielle.

Bernard Accoyer, secrétaire général de LR, a chargé Gilles Carrez, député du Val-de-Marne et président sortant de la commission des Finances à l'Assemblée nationale, d'examiner la situation. "C'est une bonne initiative et nous prendrons en compte les conclusions" de cette mission, a affirmé M. Retailleau.

Dans la même thématique

Paris: Rassemblement national deputes legislatives Assemblee nationale
5min

Politique

Rentrée des députés RN à l’Assemblée : « Ils veulent montrer que le chaos et la pagaille, ce n’est pas eux »

Les troupes de Marine Le Pen ont fait leur entrée mercredi à l'Assemblée nationale, et ont promis d'être « irréprochables »afin d'arriver « demain » aux responsabilités. Dans l’hémicycle, le parti à la flamme et ses alliés devraient compter 143 députés, contre 88 en 2022. Il n’a jamais compté autant d’élus au Palais Bourbon.

Le