François Hollande : « les propos du Front national sont totalement contraires aux intérêts de l’agriculture française »

François Hollande : « les propos du Front national sont totalement contraires aux intérêts de l’agriculture française »

Présent pour l’inauguration du Salon de l’Agriculture, le président de la République a mis en garde contre les idées protectionnistes de Marine Le Pen.
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

A deux mois du scrutin, François Hollande poursuit son combat contre le Front national. Interrogé par Public Sénat, le président de la République a mis en garde contre la politique proposée par le parti de Marine Le Pen. « Il ne s’agit plus simplement d’exprimer de la colère » a souligné le chef d’Etat. « Il s’agit de dire ce que l’on veut pour l’avenir du pays. Les propos du Front national, je prends l’exemple de l’agriculture, sont totalement contraires aux intérêts de la France, de l’agriculture française ».

Il a ainsi pointé du doigt le risque que représentent « la fin de la politique d’agriculture commune, la fin de l’Europe et le protectionnisme, dont on voit d’ailleurs un certain nombre de dangers avec les premières décisions prises par l’administration Trump ». Et de conclure : « il y a là un modèle qui n’est pas le nôtre. Ce ne sont pas les solutions qui viennent de l’étranger qui doivent être ici proposées. »

« Sans l’Europe, il n’y aurait plus d’agriculture française » insiste-t-il. « Alors qu’il faille réfléchir, travailler à préserver la politique agricole commune, à la réorienter, oui ! Qu'’il faille sortir de l’Europe, je dis non, parce que ce serait la fin de l’agriculture française. »

Dans la même thématique

Paris: reunion des representants de la Gauche
8min

Politique

Nouveau « Front populaire » : les négociations s’éternisent

Les négociations entre les différents partis de gauche pour une union en vue des élections législatives anticipées laissaient espérer une issue rapide ce jeudi 13 juin. Mais en fin de journée, négociateurs et chefs de partis étaient toujours en discussion. Retour sur des tractations mouvementées.

Le

Leader of Les Republicains (LR) right-wing opposition party Eric Ciotti leaves Les Republicains Headquarters in Paris
11min

Politique

Chez les LR, la crise déclenchée par Eric Ciotti se poursuit sur le terrain judiciaire

Eric Ciotti a saisi le tribunal judiciaire pour contester son exclusion des LR, suite à l’alliance qu’il a annoncé avec le RN pour les législatives. Ses opposants ont reconvoqué un bureau politique pour « valider », sur le plan juridique, son exclusion, afin de mieux respecter les statuts. Alors que la question des investitures est aussi en jeu, chacun fourbit ses armes pour porter la bataille sur tapis vert.

Le