Fuites sur la réforme du code du travail : un levier de communication ?

Fuites sur la réforme du code du travail : un levier de communication ?

Après « Le Parisien »,  « Libération » dévoile ce mercredi 7 juin des documents  du ministère du Travail concernant les pistes de réforme du code du travail. À nouveau démenties, ces fuites sont-elles des ballons d’essai ?  
Public Sénat

Par Yann Quercia @YannQuerciaa

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

 Lundi 5 juin, Matignon a commencé à déminer le terrain autour des première fuites concernant le projet de réforme du code du travail voulue par Emmanuel Macron. Au lendemain des annonces autour du projet  de réforme du code du travail, Libération publie un document des services de la Direction générale du travail (DGT) dans lequel on découvre les axes de réforme demandés par le cabinet

Premier couac pour le gouvernement Macron ?

Muriel Pénicaud dément donc à nouveau « un plan caché » du gouvernement autour de cette réforme.  « Le document publié dans Libération ne m’intéresse pas. La seule chose qui vaille c’est le programme de travail avec les partenaires sociaux. »

Muriel Pénicaud dément donc à nouveau « un plan caché » du gouvernement
00:21

 

A quatre jours du premier tour des élections législatives, l’Elysée et le gouvernement pratiquent, comme depuis le début du quinquennat, une communication très stricte et contrôlée. Volonté de ne pas effrayer les partenaires sociaux et de rassurer les électeurs, ces fuites à deux jours d’intervalle pourraient être le premier couac du quinquennat.

Pour Florian Silnicki, fondateur de l'Agence LaFrenchCom : « Depuis l’accession à la Présidence de la République, Emmanuel Macron n’a cessé de s’illustrer par sa volonté de maitriser son image en tant que Président et par sa volonté de verrouiller les messages que lui et son équipe voulaient donner aux Français. » La publication de ces documents « constitue donc un premier couac de la communication d’Emmanuel Macron. La diffusion peut cristalliser les négociations avec les partenaires sociaux et provoquer un échec. »

Un ballon d’essai pour tester l’opinion et les partenaires sociaux

Depuis sa prise de fonction, Emmanuel Macron ne cesse de rassurer les syndicats. Néanmoins les annonces officielles en disent pour l’instant peu sur le contenu de la réforme du code du travail. Le 25 mai, l’émission Quotidien diffusait un extrait dans lequel Emmanuel Macron relatait ses premières discussions avec les partenaires : « ce matin j’ai fait les premières concertations. Elles se sont bien passées ! (…) Ben c’est normal, parce que je ne leur ai rien dit ! »

 

Emmanuel Macron est-il en train de tester l’opinion et les partenaires ? Selon Florian Silnicki, « on peut aussi considérer que la fuite de ces documents est un ballon d’essai pour tester la réaction des Français et de partenaires sociaux. La fuite de documents est un levier de communication politique pour court-circuiter une discussion et faire pression sur les différents partis.»

Florian Silnicki : " La fuite des documents sur la réforme du code du travail peut aussi être considéré comme un ballon d'essai."
00:21

 

Le parti LREM est toujours donné largement en tête dans les sondages pour le premier tour des élections législatives et ne semble pas être affecté par ces fuites successives. « Une victoire dimanche serait même une approbation des Français à la réforme du Code du Travail. Le gouvernement serait en position de force dans la négociation avec les partenaires sociaux. »

Dans la même thématique

Paris: Rassemblement national deputes legislatives Assemblee nationale
5min

Politique

Rentrée des députés RN à l’Assemblée : « Ils veulent montrer que le chaos et la pagaille, ce n’est pas eux »

Les troupes de Marine Le Pen ont fait leur entrée mercredi à l'Assemblée nationale, et ont promis d'être « irréprochables »afin d'arriver « demain » aux responsabilités. Dans l’hémicycle, le parti à la flamme et ses alliés devraient compter 143 députés, contre 88 en 2022. Il n’a jamais compté autant d’élus au Palais Bourbon.

Le