Gérard Collomb : « La rentrée se fait en toute sécurité »

Gérard Collomb : « La rentrée se fait en toute sécurité »

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, était ce lundi invité de Territoires d’Infos, sur Public Sénat. Interrogé sur la rentrée scolaire, l’ancien sénateur-maire a été rassurant. « La rentrée se fait en toute sécurité » a-t-il affirmé, faisant « un petit clin d’œil à (ses) filles qui ont 13 et 9 ans, qui font la rentrée aujourd’hui ». […]
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, était ce lundi invité de Territoires d’Infos, sur Public Sénat. Interrogé sur la rentrée scolaire, l’ancien sénateur-maire a été rassurant.

« La rentrée se fait en toute sécurité » a-t-il affirmé, faisant « un petit clin d’œil à (ses) filles qui ont 13 et 9 ans, qui font la rentrée aujourd’hui ». « Depuis les attentats, ça fait des années qu’on travaille sur la sécurisation des écoles, des sommes importantes ont été investies. Il y a eu une formation d’un certain nombre de personnels de l’éducation nationale par des policiers et des gendarmes », ajoute Gérard Collomb.

Alors qu’une réunion interministérielle a évoqué l’idée d’autoriser à nouveau à fumer dans la cour des lycées pour éviter les attroupements devant les établissements, Gérard Collomb affirme que  « rien n’a été tranché », tout en ajoutant que « le mieux, c’est de ne pas trop fumer ». « Il faut essayer d’éviter les attroupements. L’organisation de la sécurité devant les établissements scolaires sera renforcée. Il faut borner les parvis pour qu’il ne puisse pas y avoir de voiture bélier qui fonce sur ceux qui se trouvent dehors » affirme Gérard Collomb.

L’ancien socialiste a critiqué les réformes éducatives du quinquennat Hollande. « La réforme des rythmes scolaires a été un cauchemar pour les élus locaux, beaucoup d’enseignants ont critiqué la réforme du collège » soutient Gérard Collomb. Il défend en revanche l’action du ministre de l’Education nationale : « Jean-Michel Blanquer, il ne détricote pas, il retricote ».

L'externalisation des radars routiers sera expérimentée en Normandie avant d'être étendue

Le gouvernement va expérimenter l'externalisation des contrôles de vitesse routiers en Normandie avant de l'étendre, a par ailleurs annoncé le ministre de l'Intérieur. Gérard Collomb, qui souhaite ainsi recentrer policiers et gendarmes sur leurs missions de sécurité, n'a pas précisé quand il comptait lancer cette expérimentation, ni le territoire concerné (département ou région).  « C'est une expérimentation que nous allons d'abord réaliser » en « Normandie, puis que nous allons étendre », a-t-il déclaré sur Public Sénat.

« Il n'y aura pas une poussée » pour qu'« on mette le plus d'amendes possible », a promis le ministre en réponse aux craintes que les sociétés concernés ne multiplient les PV pour doper leurs chiffres d'affaires. La société ne sera « pas rémunérée au nombre de PV » mais il y aura « un forfait fixé d'avance », a-t-il expliqué. Les Français « devraient se réjouir parce que ça veut dire autant de policiers qui seront demain devant chez eux pour les protéger », selon lui.

Dans un entretien publié samedi par plusieurs quotidiens régionaux, Gérard Collomb avait précisé que la verbalisation des automobilistes en excès de vitesse resterait elle « de la compétence des policiers ».

Alors que la mortalité routière a augmenté en 2016 pour la troisième année consécutive après douze ans de baisse, « il faut absolument empêcher qu'il y ait des morts sur les routes, en particulier des jeunes », a souligné le ministre, en rappelant que les excès de vitesse restent l'une des trois causes principales de la mortalité routière, avec l'alcool et les stupéfiants. Fin juillet, la Sécurité routière avait annoncé que les radars automatiques avaient flashé 25,6 millions de fois en 2016, soit 26,3% de plus qu'en 2015.

Dans la même thématique

Operation Wuambushu a Mayotte : Demolition en cours d’un vaste bidonville – Operation Wuambushu in Mayotte: Ongoing demolition of a vast slum
8min

Politique

« Mayotte place nette » : « La première opération était de la communication et la deuxième sera de la communication », dénonce le sénateur Saïd Omar Oili

Le gouvernement a annoncé ce mardi 16 avril le lancement du dispositif « Mayotte place nette », un an après le maigre bilan de l’opération baptisée « Wuambushu ». Saïd Omar Oili, sénateur de Mayotte, regrette le manque de communication du gouvernement avec les élus du département et met en doute l’efficacité de ce « Wuambushu 2 ».

Le

Paris : Question time to the Prime Minister Gabriel Attal
6min

Politique

100 jours à Matignon : « La stratégie Attal n’a pas tenu toutes ses promesses », analyse Benjamin Morel

Le Premier ministre marquera jeudi le passage de ces cent premiers jours au poste de chef du gouvernement. Si Gabriel Attal devait donner un nouveau souffle au deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, sa stratégie n’est néanmoins pas payante car il « veut en faire trop sans s’investir fortement sur un sujet », selon Benjamin Morel, maître de conférences en droit public.

Le

ILLUSTRATION : Carte Electorale
4min

Politique

Elections européennes 2024 : comment se déroule le scrutin ?

Tous les citoyens des pays de l’Union Européenne ne votent pas au même moment. Du 6 au 9 juin, ils se rendront aux urnes pour élire 720 députés au Parlement européen. Public Sénat vous explique tout sur ce scrutin, essentiel pour l’avenir de l’Europe.

Le