Grand Débat : « C’était plutôt un grand monologue » estime Cédric Perrin

Grand Débat : « C’était plutôt un grand monologue » estime Cédric Perrin

À la sortie de l’audition sur le grand débat de Sébastien Lecornu et d’Emmanuelle Wargon, le sénateur LR, Cédric Perrin craint qu’il y ait « beaucoup de déception » de la part des Français au moment de la synthèse des contributions.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

« Si je prends l’exemple de mon département (le Territoire de Belfort), où quelques grands débats ont eu lieu, il y avait en moyenne une quinzaine ou une vingtaine de personnes. Ça veut dire que l’immense majorité des Français ne s’est pas rendue au grand débat » a observé le sénateur LR, Cédric Perrin.

Au vu « des promesses » qui ont été faites, Cédric Perrin craint qu’il y ait beaucoup « de déception » au moment de la remise de la synthèse. « Il va falloir une réponse concrète mais en même temps compte tenu des finances de notre pays (…) je ne sais pas quelle est la marge de manœuvre du gouvernement ». Selon lui les priorités doivent porter sur le pouvoir d’achat et la baisse de la fiscalité. « Aujourd’hui le ras-le-bol est largement là ».

En ce qui concerne la place d’Emmanuel Macron dans les consultations publiques, Cédric Perrin estime qu’il s’agissait plutôt « d’un grand monologue où on posait des questions et le Président répondait à ce qu’il voulait bien répondre (…) Il va falloir maintenant qu’il tienne ses promesses ce qui ne va pas être très simple »

 

 

Dans la même thématique

Paris : Question time to the Prime Minister Gabriel Attal
6min

Politique

100 jours à Matignon : « La stratégie Attal n’a pas tenu toutes ses promesses », analyse Benjamin Morel

Le Premier ministre marquera jeudi le passage de ces cent premiers jours au poste de chef du gouvernement. Si Gabriel Attal devait donner un nouveau souffle au deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, sa stratégie n’est néanmoins pas payante car il « veut en faire trop sans s’investir fortement sur un sujet », selon Benjamin Morel, maître de conférences en droit public.

Le

ILLUSTRATION : Carte Electorale
4min

Politique

Elections européennes 2024 : comment se déroule le scrutin ?

Tous les citoyens des pays de l’Union Européenne ne votent pas au même moment. Du 6 au 9 juin, ils se rendront aux urnes pour élire 720 députés au Parlement européen. Public Sénat vous explique tout sur ce scrutin, essentiel pour l’avenir de l’Europe.

Le

Belgium Europe Migration
7min

Politique

Parlement européen : quels sont les grands textes adoptés depuis 2019 ?

Entre le Covid et la guerre en Ukraine, la mandature 2019-2024 a dû subir et réagir à de grands bouleversements. Pacte vert, plan de relance, sanctions à l’égard de la Russie ou encore soutien à l’Ukraine… A l’aube du renouvellement du Parlement européen, retour sur les grands dossiers adoptés ces 5 dernières années au Parlement européen.

Le