Grande distribution : « Le problème est plus moral que législatif » selon Michel Raison

Grande distribution : « Le problème est plus moral que législatif » selon Michel Raison

Michel Raison, sénateur LR de Haute-Saône, est revenu sur les différents points concernant la juste rétribution des agriculteurs contenus dans le projet de loi alimentation.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

« Attention, si on n’est pas compétitif par rapport à nos voisins et si on rajoute encore des boulets aux agriculteurs français, ça va se compliquer » a prévenu depuis le salon de l’Agriculture, Michel Raison, en faisant référence aux contraintes environnementales.

Mais ce qui est véritablement dans son viseur,  ce sont les relations des producteurs avec la grande distribution. « Les deux points (du projet de loi) concernant la grande distribution me satisfont, c’est le seuil de revente à perte et c’est l’encadrement des promotions ». Mais le sénateur LR craint que ces deux points ne suffisent pas à améliorer la rémunération des producteurs. « J’ai été député en 2002. J’ai suivi tous les dossiers de relations commerciales. À chaque fois qu’on votait un texte. On n’avait pas encore levé la main, que la grande distribution, en commençant par M. Leclerc, avait déjà trouvé la solution pour contourner la loi. Le problème est plus moral que législatif en ce qui concerne la grande distribution » a-t-il estimé.

Dans la même thématique

Greece France Defense
8min

Politique

Législatives 2024 : dans les programmes, un flou autour des questions de défense

Avec les législatives anticipées, et des programmes politiques parfois préparés dans l’urgence, certains partis n’ont pas encore clarifié leur position sur les questions de défense. Tour d’horizon de ce que proposent les uns et les autres, au regard notamment de ce qui avait été défendu pendant la présidentielle et les élections européennes.

Le