Grève à la SNCF : « On ne craint pas du tout d’essoufflement » estime la CGT-Cheminots

Grève à la SNCF : « On ne craint pas du tout d’essoufflement » estime la CGT-Cheminots

Lors d’une nouvelle journée de mobilisation, les syndicats de cheminots affirment, au micro de Public Sénat, que le mouvement ne s’essouffle pas, après un mois de grève.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

Nouvelle journée de mobilisation pour les cheminots, pour lutter contre le projet de réforme de la SNCF, du gouvernement.

Lors de la manifestation à Paris, Laurent Brun, secrétaire général de la CGT-Cheminots, est catégorique : « On ne craint pas du tout d’essoufflement puisque le chiffre de grévistes (…) remonte aujourd’hui (…)  On a un mouvement qui est en dents de scie, lié à la nature de l’action (…) Ce qui nous remonte c’est une grande détermination des cheminots à poursuivre et à aller au bout. »

François Grasa, secrétaire général Fo-Cheminots : "la réunion sera décisive si le gouvernement recule"
00:29

Lundi prochain, les syndicats de cheminots seront reçus par le Premier ministre Edouard Philippe, à Matignon. Pour François Grasa, secrétaire général Fo-Cheminots, « la réunion sera décisive si le gouvernement recule, c'est-à-dire si le gouvernement retire son projet de loi ».  

Et il ajoute : « [Il] est néfaste pour les cheminots et pour la population. Pour les usagers, 9 000 kilomètres de lignes fermées, l’arrêt du recrutement au statut, ce n’est pas acceptable (…) Donc nous on est pour le retrait du projet de loi ».

Dans la même thématique

Rentree scolaire Ecole Primaire Maternelle Saint-Philippe a Nice
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l’éducation ?

Après le pouvoir d’achat, la sécurité et l’immigration, l’éducation divise les différents candidats aux élections législatives. Si le programme gouvernemental sur l’école est bien connu, les deux autres blocs politiques en lice pour les élections législatives prônent des mesures radicalement opposées.

Le

Paris : Auditions au MEDEF
6min

Politique

Législatives : ces sénateurs tentés par la ligne Ciotti/Bardella

Depuis l’alliance annoncée entre Éric Ciotti et Jordan Bardella aux élections législatives, les sénateurs du groupe LR du Sénat font officiellement bloc derrière la ligne d’autonomie définie par le bureau politique du parti. Mais dans cette campagne éclair, certains expriment leurs divergences. Après les 7 juillet, elles pourraient bien s’accentuer.

Le

Législatives 2024 : douze points chauds à surveiller
10min

Politique

Législatives 2024 : douze points chauds à surveiller

Sortants menacés ou en position inconfortable, circonscriptions ayant valeur de symbole, duels médiatiques : Public Sénat a sélectionné douze circonscriptions à travers le territoire, qui pourraient faire parler d’elles les 30 juin et 7 juillet.

Le