Photos taken at the TUC March and Rally on Saturday 12th May 2018.

Grève du 28 mars : transports, éducation, énergie, les secteurs touchés par la mobilisation

Alors que la neuvième journée de mobilisation, le 23 mars, a été particulièrement importante après l’utilisation par le gouvernement de l’article 49 alinéa 3 de la Constitution, la grève s’annonce importante pour ce 28 mars. 
Henri Clavier

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Plus de deux mois après la première journée de mobilisation nationale le 19 janvier, les grèves et les blocages continuent dans toute la France. La note des renseignements territoriaux annoncent une mobilisation équivalente à celle du 23 mars, entre 650 000 et 900 000 personnes. 13 000 policiers sont mobilisés dans toute la France, dont 5 500 juste à Paris, un dispositif inédit.

Les transports fortement perturbés en Île-de-France

Les transports sont particulièrement touchés par la grève, au niveau national comme dans les grandes métropoles. A la SNCF, le trafic connaît des perturbations importantes, 40 % des TGV ne circuleront pas. Seulement un quart des Intercités circulera normalement et 40 % des TER. Le trafic est également réduit en Île de France avec un train sur deux pour les RER A et B, 1 train sur 3 pour le RER C et 2 sur 5 pour le RER D. La fréquence de passage des métros est réduite sur la plupart des lignes du métro parisiens, sauf la 1 et la 14 qui sont automatiques. Le trafic cessera aux alentours de 20 heures sur la plupart des lignes. Le trafic est également perturbé dans les grandes métropoles françaises.

Education : 30 % des enseignants du primaire en grève

Alors que l’on a vu fleurir les blocages de lycées et universités partout en France, même dans des établissements peu coutumiers du fait, le pourcentage du personnel enseignant en grève semble faiblir. 30 % des enseignants du primaire ont annoncé être en grève pour ce mardi. L’Éducation nationale annonce 8,37 % de grévistes chez les enseignants.Les principaux syndicats lycéens, la Voix lycéenne, la Fidl et le Mouvement national lycéen ont appelé à intensifier les blocages, alors que 400 lycées étaient déjà bloqués la semaine dernière. La note des renseignements territoriaux annonce une forte mobilisation de la jeunesse, potentiellement deux à trois fois supérieure à celle du 23 mars.

Dans les secteurs de l’énergie et de la collecte des déchets, la mobilisation continue

Après des réquisitions dans les principales raffineries du pays (Donges, Fos-sur-mer, Gonfreville), 15 % des stations services étaient en pénurie de gazole et d’essence. Une pénurie particulièrement importante dans l’ouest du pays.La grève des éboueurs se poursuit également pour les éboueurs de Paris. La grève envisagée par la CGT au sein du prestataire privé Derichebourg, chargé de la collecte des déchets dans le 9ème et le 18ème arrondissement de Paris, ne s’est finalement pas concrétisée.

Dans la même thématique

France Macron
10min

Politique

Européennes : comment l’accord entre l’UDI et Renaissance se « deale » au plus haut niveau

Ce sera officiel lors d’un conseil national de l’UDI, le 23 mars, mais le principe a été acté au plus au niveau. Le parti centriste va faire liste commune avec Renaissance pour les élections européennes. Emmanuel Macron a reçu en début d’année le sénateur Hervé Marseille, patron de l’UDI, pour conclure l’accord. Reste à définir les places sur la liste. Pour l’UDI, le nom de l’ex-sénatrice Valérie Létard est cité…

Le