Guaino (LR): c’est “à Fillon de prendre une décision”

Guaino (LR): c’est “à Fillon de prendre une décision”

Henri Guaino, candidat à l'élection présidentielle, estime que faute de "procédure" c'est à François Fillon de prendre une...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Henri Guaino, candidat à l'élection présidentielle, estime que faute de "procédure" c'est à François Fillon de prendre une décision.

"Il n'y a aucune procédure pour le (François Fillon) faire sortir. C'est à lui que revient cette décision" a-t-il déclaré vendredi sur Radio Classique.

"Ce serait un service à rendre à la fois à lui-même, pour qu'il puisse assurer sa défense, et à sa famille politique, parce que nous nous dirigeons, s'il s'entête, vers une élection où il ne sera pas au second tour de l'élection présidentielle (...)". "Il risque de ne pas y avoir de candidat dans lequel se reconnaît une majorité d'électeurs de droite et du centre" explique Henri Guaino.

"On va se retrouver avec tout un pan du corps électoral qui va voter Emmanuel Macron, un autre pour le Front national et un autre va rester chez soi" poursuit-il.

"Il y a une immense partie du corps électoral qui ne veut pas choisir entre M. Macron et Mme Le Pen. Cet espace politique n'est pas occupé. Il ne l'était même pas occupé par François Fillon avant cette affaire. Parce que son programme est trop loin du centre de gravité sociologique français".

Dans la même thématique

Operation Wuambushu a Mayotte : Demolition en cours d’un vaste bidonville – Operation Wuambushu in Mayotte: Ongoing demolition of a vast slum
8min

Politique

« Mayotte place nette » : « La première opération était de la communication et la deuxième sera de la communication », dénonce le sénateur Saïd Omar Oili

Le gouvernement a annoncé ce mardi 16 avril le lancement du dispositif « Mayotte place nette », un an après le maigre bilan de l’opération baptisée « Wuambushu ». Saïd Omar Oili, sénateur de Mayotte, regrette le manque de communication du gouvernement avec les élus du département et met en doute l’efficacité de ce « Wuambushu 2 ».

Le

Paris : Question time to the Prime Minister Gabriel Attal
6min

Politique

100 jours à Matignon : « La stratégie Attal n’a pas tenu toutes ses promesses », analyse Benjamin Morel

Le Premier ministre marquera jeudi le passage de ces cent premiers jours au poste de chef du gouvernement. Si Gabriel Attal devait donner un nouveau souffle au deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, sa stratégie n’est néanmoins pas payante car il « veut en faire trop sans s’investir fortement sur un sujet », selon Benjamin Morel, maître de conférences en droit public.

Le

ILLUSTRATION : Carte Electorale
4min

Politique

Elections européennes 2024 : comment se déroule le scrutin ?

Tous les citoyens des pays de l’Union Européenne ne votent pas au même moment. Du 6 au 9 juin, ils se rendront aux urnes pour élire 720 députés au Parlement européen. Public Sénat vous explique tout sur ce scrutin, essentiel pour l’avenir de l’Europe.

Le