Hamon dévoile son premier gros donateur, l’épouse de Costa-Gavras

Hamon dévoile son premier gros donateur, l’épouse de Costa-Gavras

Le candidat socialiste Benoît Hamon a dévoilé en Martinique le nom de son premier gros donateur comme il s'y était engagé: il s...
Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Le candidat socialiste Benoît Hamon a dévoilé en Martinique le nom de son premier gros donateur comme il s'y était engagé: il s'agit de l'épouse du réalisateur Costa-Gavras, la productrice Michèle Rey-Gavras, qui a donné 4.600 euros.

Il avait promis en février dernier qu'il n'accepterait les dons de plus de 2.500 euros qu'à la condition que le donateur accepte qu'il soit rendu public. Mme Rey-Gavras a accepté cette condition, a-t-il souligné lundi devant la presse.

Mais il a reconnu aussi que cet engagement lui avait fait perdre un "beau" don, d'une personne qui n'avait pas voulu entrer dans ce principe de publicité des soutiens financiers les plus élevés.

M. Hamon a fait cette promesse par opposition à Emmanuel Macron, qui souligne que le secret fiscal interdit de révéler le nom des donateurs. M. Macron a révélé avoir reçu des dons (jusqu'à 7.500 euros) d'un peu plus de 30.000 personnes physiques pour 6,5 millions de dons privés, avec un montant médian de 50 euros. "Environ 2% des dons dépassent 5.000 euros", a-t-il expliqué.

Dans la même thématique

Paris : Deux policiers blesses par balle comissariat 13 eme arrondissment
4min

Politique

Sécurité : que proposent les grands blocs politiques pour les élections législatives ?

Ce lundi 14 juin, la campagne pour les élections législatives s’est ouverte, et les programmes des principales forces politiques ont été dévoilés. La sécurité est au cœur du débat et suscite une attention tout particulière au sein de l’opinion publique. Petit aperçu des différentes propositions et promesses sur ce sujet clivant entre les partis.

Le

Rentree scolaire Ecole Primaire Maternelle Saint-Philippe a Nice
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l’éducation ?

Après le pouvoir d’achat, la sécurité et l’immigration, l’éducation divise les différents candidats aux élections législatives. Si le programme gouvernemental sur l’école est bien connu, les deux autres blocs politiques en lice pour les élections législatives prônent des mesures radicalement opposées.

Le

Paris : Auditions au MEDEF
6min

Politique

Législatives : ces sénateurs tentés par la ligne Ciotti/Bardella

Depuis l’alliance annoncée entre Éric Ciotti et Jordan Bardella aux élections législatives, les sénateurs du groupe LR du Sénat font officiellement bloc derrière la ligne d’autonomie définie par le bureau politique du parti. Mais dans cette campagne éclair, certains expriment leurs divergences. Après les 7 juillet, elles pourraient bien s’accentuer.

Le