Hamon en forte hausse, Fillon s’effrite dans un sondage

Hamon en forte hausse, Fillon s’effrite dans un sondage

La cote de Benoît Hamon bondit de 14 points après sa victoire au second tour de la primaire organisée par le Parti socialiste et...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

La cote de Benoît Hamon bondit de 14 points après sa victoire au second tour de la primaire organisée par le Parti socialiste et celle de François Fillon s'effrite, selon un sondage Kantar Sofres diffusé jeudi.

Avec 33% de bonnes opinions, Benoît Hamon se rapproche d'Emmanuel Macron, en légère baisse à 38% (-1). Jean-Luc Mélenchon, crédité de 33% (+1) également, complète le trio de tête.

Benoît Hamon progresse notamment auprès des sympathisants de gauche dans leur ensemble, avec 55% des personnes interrogées qui souhaitent lui voir jouer "un rôle important" (+22) et des proches du PS (62%, +32) en particulier, selon cette enquête pour Le Figaro magazine. Le sondage a été réalisé avant et après le second tour de la primaire, le 29 janvier.

A droite, Alain Juppé est stable avec 28% de bonnes opinions, devant François Fillon, empêtré dans les révélations sur les emplois présumés fictifs de sa femme, qui perd 4 points à 27%.

Manuel Valls est crédité de 25% (-1), François Bayrou (+2) et Marine Le Pen (=) de 24%.

Par ailleurs, la confiance des Français en François Hollande baisse à nouveau, avec 18% (-1) seulement de réponses favorables, contre 80% (+2) des personnes interrogées qui ne lui font pas confiance en tant que chef de l’État.

Baisse également du Premier ministre, Bernard Cazeneuve, qui perd 3 points de confiance, avec 29% de réponses positives, moins de deux mois après son arrivée à Matignon.

Enquête réalisée en face à face du 26 au 30 janvier auprès de 1.000 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur 1,4 à 3,1 points. Les cotes de confiance donnent une indication de l'état des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Dans la même thématique

Centrale Nucleaire de Nogent sur Seine, France
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l'écologie ? 

Derrière le pouvoir d’achat, la sécurité, l’immigration ou encore l’international, l’écologie se retrouve reléguée parmi les sujets les moins mis en avant par les différents candidats aux législatives, ce qui n’empêche pas des divergences très profondes entre les trois principales coalitions en campagne 

Le

Paris : Gabriel Attal conference de presse
4min

Politique

« Pas de hausse d’impôts quoi qu’il arrive », promet Attal : « Démagogie pure » répond la commission des finances du Sénat

Lors d’une conférence de presse, Gabriel Attal a fustigé a renvoyé dos à dos les programmes économiques du RN et du Nouveau Front Populaire, comme étant irréalistes tout en prenant l’engagement « d’inscrire dans la loi une règle d’or budgétaire, pas d’augmentation des impôts quoi qu’il arrive ». « Une impasse » pour les sénateurs de la commission des finances.

Le

Hamon en forte hausse, Fillon s’effrite dans un sondage
6min

Politique

Attal présente son programme et renvoie dos à dos « Nupes » et RN : « Le 30 juin, j’aimerais que les Français me choisissent » 

Ce jeudi 20 juin, le Premier ministre a dévoilé une série de mesures sur le pouvoir d’achat, le travail, la transition écologique ou encore la justice des mineurs, qui seront portées par les candidats de la majorité aux législatives anticipées. Gabriel Attal n’a pas hésité à personnaliser le scrutin, appelant les Français à « le choisir » dès le premier tour.

Le