Hamon: Fillon “persiste dans le déni”

Hamon: Fillon “persiste dans le déni”

Benoît Hamon, candidat socialiste à l'élection présidentielle, a estimé lundi que François Fillon commettait "une grave erreur"...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Benoît Hamon, candidat socialiste à l'élection présidentielle, a estimé lundi que François Fillon commettait "une grave erreur" en persistant "dans le déni" après avoir défendu la légalité de l'emploi de sa femme.

"Il choisit la stratégie la plus mauvaise, celle de persister dans le déni, c'est une grave erreur", a déclaré le député des Yvelines en marge d'un déplacement à Arcueil (Val-de-Marne).

"Celui qui aspire à être président de la République, on ne l'attend pas sur un numéro droit dans ses bottes, je me cabre et je montre que je suis dans mon droit, là où personne ne pense que la situation est normale", a-t-il poursuivi, à l'issue de la conférence de presse de M. Fillon lundi après-midi.

"Ça montre finalement que François Fillon ne comprend pas bien qu'il y a une forme d'impunité (...) qui apparaît comme anormale pour les Français", a insisté M. Hamon, estimant qu'il s'agissait d'une "stratégie dangereuse pour la France" car le Front national pouvait se nourrir de cette affaire.

M. Fillon, dans la tourmente depuis les révélations sur les emplois présumés fictifs de sa femme, a assuré lundi que "tous les faits évoqués" étaient "légaux et transparents" mais a présenté "ses excuses" pour avoir fait travailler sa famille.

Dans la même thématique

Hamon: Fillon “persiste dans le déni”
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le