Hamon répond à Gattaz: “il y a quelque chose de pourri à la tête du Medef”

Hamon répond à Gattaz: “il y a quelque chose de pourri à la tête du Medef”

Le candidat PS à la présidentielle Benoît Hamon a répondu sans ménagement lundi aux propos du président du Medef Pierre Gattaz à...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le candidat PS à la présidentielle Benoît Hamon a répondu sans ménagement lundi aux propos du président du Medef Pierre Gattaz à son encontre la veille, estimant qu'il y a "quelque chose de pourri à la tête du Medef".

Le président du Medef a estimé dans Le Parisien dimanche que M. Hamon était "dans un scénario destructeur pour l'économie française". "Voter Mélenchon, Le Pen, Hamon, c'est ruine, désespoir et désolation, pauvreté généralisée", a-t-il affirmé.

"M'associer au projet de Marine Le Pen c'est bien la preuve qu'il y a quelque chose de pourri à la tête du Medef", a fustigé M. Hamon, revenant à l'occasion d'une conférence de presse sur "l'insulte" que constitue à ses yeux l'interview donnée dimanche par M. Gattaz au Parisien.

"Si on en est arrivé à faire un signe +égal+ entre le projet de Mme Le Pen et le projet de Benoît Hamon c'est franchement qu'il y a quelque chose qui ne tourne plus rond dans la tête d'un certain nombre de dirigeants de ce pays", a insisté le socialiste, réclamant des "excuses" de M. Gattaz.

"Qui ne voit que toutes les politiques encouragées par le Medef, de recul des services publics, de suppression des postes de fonctionnaires, de démantèlement du modèle social français, ont conduit à la prospérité du Front national ? Qu'il s'interroge sur sa propre responsabilité", a encore attaqué le candidat.

"Je n'accepte pas que le candidat que je suis de la gauche, issu d'un scrutin populaire, soit associé à Marine Le Pen, c'est inadmissible", a tonné M. Hamon, jugeant que M. Gattaz était "durablement disqualifié" pour être au nom du patronat un partenaire de la négociation sociale.

Dans la même thématique

France : Conference de presse Nouveau Front Populaire
6min

Politique

Le programme des 100 premiers jours du « Nouveau Front populaire » 

Pouvoir d’achat, salaire, énergie, Gaza… Le « Nouveau Front populaire », qui rassemble les principaux partis de gauche, a dévoilé les mesures-clés de son programme commun de gouvernement en cas d’accession au pouvoir à l’issue des législatives anticipées.

Le

France : Conference de presse Nouveau Front Populaire
5min

Politique

Nouveau Front populaire : la répartition des circonscriptions est bouclée, les partis désignent leurs candidats

Dans la soirée de jeudi, le Parti socialiste, la France insoumise, le Parti communiste et les Ecologistes, ainsi que plusieurs autres petits partis de gauche, ont scellé leur accord, actant la naissance du Nouveau Front populaire pour faire face au Rassemblement National. Dépassées, donc, les querelles sur les répartitions des circonscriptions. Pourtant, plusieurs cas posaient problème.

Le