Hamon reproche à Fillon d'”hystériser le débat public”

Hamon reproche à Fillon d'”hystériser le débat public”

Benoît Hamon, candidat socialiste à l'élection présidentielle, a accusé François Fillon, candidat de la droite, "d'hystériser le...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Benoît Hamon, candidat socialiste à l'élection présidentielle, a accusé François Fillon, candidat de la droite, "d'hystériser le débat public autour de sa situation en montrant du doigt les juges".

"J'en peux plus des affaires de François Fillon", a déploré l'ancien ministre de l'Education nationale sur RMC/BFMTV. "C'est lui qui a décidé d'hystériser le débat public autour de sa situation en montrant du doigt les juges", a-t-il ensuite dénoncé, jugeant l'ancien Premier ministre "indigne aujourd'hui" de la fonction présidentielle.

"Comment pourrait-il demain Président de la République être le garant de l'indépendance de la justice, lui qui construit sa campagne présidentielle sur la dénonciation des juges?", a-t-il demandé.

"Comment pourrait-il être demain digne de confiance lui qui réclame une justice d'exception pour lui, une trêve, au nom de quoi, lui qui veut que les sanctions soient rapides, immédiates contre tout le monde mais échapper au verdict des juges?"

"Ce qui est insupportable c'est qu'il tire toute cette campagne vers le bas. En la tirant vers le bas, qu'est-ce qui va émerger? La réponse Front national", a mis en garde le candidat socialiste, fustigeant l'appel au rassemblement des soutiens de François Fillon au Trocadéro dimanche.

"Je considère qu'il y a une forme de démarche un peu séditieuse. On en appelle au peuple pour qu'il aille dans la rue pour soutenir François Fillon", a-t-il critiqué.

"Ce que veut François Fillon, c'est rééditer je ne sais quel épisode où on appelle au peuple pour faire tomber le contre-pouvoir, l'autorité judiciaire", a-t-il lancé.

"Je dis aux électeurs de droite (...) ne vous laissez pas embarquer dans cette folle course pour sauver François Fillon. C'est dangereux pour l'élection présidentielle, et dangereux pour la démocratie", a-t-il également appelé.

Dans la même thématique

Greece France Defense
8min

Politique

Législatives 2024 : dans les programmes, un flou autour des questions de défense

Avec les législatives anticipées, et des programmes politiques parfois préparés dans l’urgence, certains partis n’ont pas encore clarifié leur position sur les questions de défense. Tour d’horizon de ce que proposent les uns et les autres, au regard notamment de ce qui avait été défendu pendant la présidentielle et les élections européennes.

Le