Hidalgo vient soutenir Cambadélis, en grand danger dans sa circonscription

Hidalgo vient soutenir Cambadélis, en grand danger dans sa circonscription

"On a besoin de députés comme lui": la maire de Paris Anne Hidalgo s'est rendue vendredi dans le nord-est de Paris pour soutenir...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

"On a besoin de députés comme lui": la maire de Paris Anne Hidalgo s'est rendue vendredi dans le nord-est de Paris pour soutenir le patron du PS Jean-Christophe Cambadélis, menacé d'élimination dès le premier tour dans sa circonscription.

"On a besoin de députés comme lui, qui savent à quoi ils s'engagent", a jugé Anne Hidalgo, lors d'un déplacement dans un fast food casher en compagnie de Jean-Christophe Cambadélis, qui brigue un sixième mandat à l'Assemblée nationale.

La maire de Paris a souligné "la relation d'amitié et de compagnonnage" qui la lie au député sortant. A deux jours du premier tour, M. Cambadélis a justifié la tardive visite de Mme Hidalgo "car elle pensait que je n'étais pas le plus à plaindre".

Député depuis 1988, Jean-Christophe Cambadélis risque pourtant d'être battu aux législatives, pris en tenaille dans la 16e circonscription de Paris entre le secrétaire d'État au Numérique Mounir Mahjoubi et la candidate LFI, Sarah Legrain.

Le patron du PS a déjà reçu le soutien de l'ancien Premier ministre Bernard Cazeneuve, en visite éclair dans sa circonscription le 2 mai. A l'échelle nationale, les sondages donnent le Parti socialiste et ses alliés autour de 8% à 9% des intentions de vote, avec des projections de 20 à 35 sièges, très loin derrière la République en marche (REM).

M. Cambadélis pourrait être éliminé dès le premier tour. Vendredi, il a pourtant assuré qu'il "allait être au second tour" de l'élection législative, battant "au moins un des deux candidats" REM ou LFI.

Mais "chaque voix compte", a-t-il également reconnu. Le candidat a donc prévu une longue soirée en compagnie de la maire de Paris, avec les commerçants d'abord, puis les associations et les jeunes du XIXe arrondissement. "Et on fera du boîtage (tractage dans les boîtes aux lettres, ndlr) jusqu'à minuit", a-t-il assuré. "Jusqu'à la dernière seconde", avant la fin de la campagne officielle pour le scrutin de dimanche.

Dans la même thématique

Hidalgo vient soutenir Cambadélis, en grand danger dans sa circonscription
4min

Politique

Nouveau Front populaire : députés et sénateurs réunis pour une démonstration de force

Les près de 130 parlementaires PS avaient rendez-vous au Sénat pour une réunion « opérationnelle », explique le président des sénateurs socialistes Patrick Kanner. Une rencontre qui permet aussi d’afficher le poids du parti au Parlement, à l’heure où les négociations patinent toujours pour Matignon, sur fond de désaccords avec La France insoumise.

Le

Strasbourg – Plenary Session of the European Parliament, Gallia – 17 Jul 2024
5min

Politique

Parlement européen : le cordon sanitaire contre l’extrême-droite résiste

Les votes étaient scrutés. Mardi 16 juillet les députés ont élu les 14 vice-présidents du Parlement européen. Des postes hautement symboliques. Mais même si l’extrême droite est en progression au Parlement européen, le cordon sanitaire semble avoir tenu : « Les Patriotes pour l’Europe », le nouveau groupe dirigé par Jordan Bardella et « L’Europe des nations souveraines » où siège l’AFD, l’extrême droite allemande, font chou blanc. A noter tout de même, le groupe ECR de la Première ministre Italienne Giorgia Meloni obtient deux postes.

Le

Gabriel ATTAL, French Minister of Education and Youth, was at the Gilbert DRU middle school in Lyon
10min

Politique

Derrière « le pacte d’action » que veut construire Gabriel Attal, un appel du pied de la macronie aux LR

Le Premier ministre souhaite ouvrir des discussions avec les groupes politiques « autour de projets et d'actions au service des Françaises et des Français ». Si à ce stade, un élargissement du courant présidentiel vers la gauche semble difficilement envisageable, la droite, en revanche, tenterait de négocier auprès des macronistes certains postes clés à l’Assemblée nationale.

Le