Hollande en hausse, Macron en tête du classement des personnalités

Hollande en hausse, Macron en tête du classement des personnalités

La cote de confiance de François Hollande continue de progresser (+3 points), un mois après sa décision de ne pas briguer un...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

La cote de confiance de François Hollande continue de progresser (+3 points), un mois après sa décision de ne pas briguer un second mandat, et Emmanuel Macron se hisse en tête du classement des personnalités politiques, selon un sondage Harris Interactive diffusé vendredi.

Un mois après sa victoire à la primaire de la droite, François Fillon chute en revanche de 8 points.

Avec 25% d'opinions positives, le chef de l'Etat retrouve son niveau de décembre 2015, au lendemain des attentats de Paris et Saint-Denis, mais 74% (-4) des personnes interrogées continuent de ne pas lui faire confiance, selon cette enquête pour le site Délits d'opinion. François Hollande progresse notamment auprès des proches du PS (73%, +16) et du Front national (+4).

Pour sa première apparition dans ce baromètre depuis son arrivée à Matignon, Bernard Cazeneuve obtient la confiance de 40% des Français, contre 59% d'un avis contraire. 44% des personnes interrogées lui faisaient confiance en novembre en tant que ministre de l'Intérieur.

Jean-Yves Le Drian (Défense) est le ministre auquel les Français font le plus confiance (47%, -2) devant Jean-Marc Ayrault (Affaires étrangères) en légère hausse (29%, +2) et Ségolène Royal (Environnement) en baisse (29%, -6).

Avec 41% (+2) d'opinions positives, Emmanuel Macron profite du recul d'Alain Juppé (37%, -6) pour prendre la tête du classement des personnalités auxquelles les Français font le plus confiance. François Fillon, qui avait gagné neuf points fin novembre dans l'euphorie de sa victoire à la primaire, en perd huit et retrouve son niveau du mois d'août à 31%.

François Bayrou gagne un point à 31%, Jean-Luc Mélenchon un à 26%, Marine Le Pen en perd deux à 22%. Benoît Hamon, en hausse (+4), est au coude à coude avec Arnaud Montebourg (-1) à 24% et Manuel Valls, qui fait son entrée avec 23% d'opinions positives. Egalement candidat à la primaire socialiste, Vincent Peillon n'a pas été testé.

Enquête réalisée en ligne du 27 au 29 décembre auprès de 1.010 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Dans la même thématique

Hollande en hausse, Macron en tête du classement des personnalités
8min

Politique

Encadrement des cabinets de conseil : le Sénat « revient à l’esprit de la commission d’enquête » en deuxième lecture

Les sénateurs ont adopté à l’unanimité en deuxième lecture la proposition de loi, née en 2022 des préconisations de leur commission d’enquête sur l’influence des cabinets de conseil dans les politiques publiques. Ils ont rétabli plusieurs « ambitions » du texte initial, contre l’avis du gouvernement, tout en acceptant certaines rédactions de compromis avec les députés.

Le

Paris: Candidates for the upcoming European elections taking part in a debate hosted by BFMTV
5min

Politique

Immigration, économie, institutions : que propose le Rassemblement national dans son programme pour les élections européennes ?

Largement en tête des sondages, le parti de Jordan Bardella ne prône plus officiellement une sortie de l’Union européenne, pierre angulaire du programme présidentiel de Marine Le Pen jusqu’en 2017. Mais, avec un slogan plus consensuel, la feuille de route du Rassemblement national s’oppose toujours à bon nombre des compétences de Bruxelles, au nom de la souveraineté nationale.

Le

Hollande en hausse, Macron en tête du classement des personnalités
3min

Politique

Européennes : L’Europe est « une foire d’empoigne entre brigands, créée par et pour les intérêts des capitalistes », dénonce Nathalie Arthaud

Tête de liste Lutte Ouvrière (LO), deux ans après avoir récolté 0.56% à la dernière élection présidentielle, l’enseignante en sciences économiques et sociales a dénoncé, au micro de Public Sénat, la « rapacité patronale », et sa volonté de « combattre cette société capitaliste, qui nous mène de crise en crise et de guerre en guerre ».

Le