Hollande remet la Légion d’honneur à l’ambassadrice américaine Jane Hartley

Hollande remet la Légion d’honneur à l’ambassadrice américaine Jane Hartley

Le président François Hollande a remis la Légion d'honneur à l'ambassadrice américaine à Paris, Jane Hartley lors d'une cérémonie...
Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

Le président François Hollande a remis la Légion d'honneur à l'ambassadrice américaine à Paris, Jane Hartley lors d'une cérémonie lundi à l'Elysée.

A cette occasion, le chef de l'Etat a fermement répliqué à Donald Trump et à ses critiques sur l'Union européenne, déclarant que celle-ci "n'a pas besoin de conseils extérieurs pour lui dire ce qu'elle a à faire".

"Je vous l'affirme ici: l'Europe sera toujours prête à poursuivre la coopération transatlantique, mais elle se déterminera en fonction de ses intérêts et de ses valeurs. Elle n'a pas besoin de conseils extérieurs pour lui dire ce qu'elle à a faire", a déclaré le président français.

M. Hollande a rendu hommage à Barack Obama qui fut un "acteur clé" de la conclusion de l'accord de Paris sur le climat, que M. Trump veut également remettre en cause.

Dans la même thématique

Hollande remet la Légion d’honneur à l’ambassadrice américaine Jane Hartley
4min

Politique

« C’est à gerber ! » : les propos d’Emmanuel Macron sur les personnes transgenres ne passent pas auprès de Mélanie Vogel

Au micro de Public Sénat, la sénatrice écologiste des Français de l’étranger s’est ulcérée des récents propos polémiques du chef de l’Etat à l’encontre du Nouveau Front Populaire (NFP), dont il a accusé de défendre une politique « immigrationniste » et de tenir des propos « complètement ubuesques » sur le changement d’état civil en mairie pour les personnes transsexuelles.

Le

Demonstration against the far right, Paris, France – 15 June 2024
8min

Politique

Programme du « Nouveau Front populaire » : l’épineuse question du chiffrage

Abrogation de la réforme des retraites, hausse des salaires, progressivité de la CSG… le coût supposé du programme présenté par le « Nouveau Front populaire » est pointé du doigt par les autres formations politiques, notamment les soutiens d’Emmanuel Macron. Les représentants des partis de gauche se sont réunis ce mercredi pour s’accorder sur un chiffrage commun.

Le