Hollande: “Rien n’est fait”, “l’enjeu c’est que le FN soit le plus faible possible”

Hollande: “Rien n’est fait”, “l’enjeu c’est que le FN soit le plus faible possible”

François Hollande a estimé mardi que désormais "l'enjeu, c'est que le Front national soit le plus faible possible" au second tour...
Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

François Hollande a estimé mardi que désormais "l'enjeu, c'est que le Front national soit le plus faible possible" au second tour de la présidentielle, soulignant que "ce n'est pas la même chose pour un pays de savoir que l'extrême droite est à 20, 30 ou 40 %".

"Je pense qu'il convient d'être extrêmement sérieux et mobilisé, de penser que rien n'est fait parce qu'un vote ça se mérite, ça se conquiert, ça se justifie, ça se porte", a aussi averti le chef de l’État dans un aparté avec la presse, lors d'un déplacement à Laval.

Dans la même thématique

Hollande: “Rien n’est fait”, “l’enjeu c’est que le FN soit le plus faible possible”
6min

Politique

Attal présente son programme et renvoie dos à dos « Nupes » et RN : « Le 30 juin, j’aimerais que les Français me choisissent » 

Ce jeudi 20 juin, le Premier ministre a dévoilé une série de mesures sur le pouvoir d’achat, le travail, la transition écologique ou encore la justice des mineurs, qui seront portées par les candidats de la majorité aux législatives anticipées. Gabriel Attal n’a pas hésité à personnaliser le scrutin, appelant les Français à « le choisir » dès le premier tour.

Le