Hommage de l’Assemblée et du Sénat aux militaires tués au Burkina Faso

Hommage de l’Assemblée et du Sénat aux militaires tués au Burkina Faso

Députés et sénateurs ont observé mardi après-midi un moment de recueillement en hommage aux deux membres des forces spéciales...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Députés et sénateurs ont observé mardi après-midi un moment de recueillement en hommage aux deux membres des forces spéciales tués en libérant des otages au Burkina Faso, Cédric de Pierrepont, 33 ans, et Alain Bertoncello, 28 ans.

"En notre nom à tous, je tiens à saluer à nouveau la mémoire de ces deux soldats, de ces deux héros qui ont porté jusqu'au sacrifice ultime l'honneur, le dévouement et le courage qui caractérisent nos forces armées", a déclaré le président de l'Assemblée Richard Ferrand (LREM) à l'ouverture des questions au gouvernement, après l'hommage national qui leur a été rendu dans la matinée aux Invalides.

"Nous pensons avec émotion et solidarité à leurs familles et à leurs camarades", a-t-il ajouté, avant d'inviter à une minute de silence. Députés, membres du gouvernement et également personnels de l'Assemblée présents y ont participé.

En ouverture de la séance au Sénat, son président Gérard Larcher (LR) a aussi salué "le courage de ces deux militaires qui ont donné leur vie pour sauver des otages".

"Ce tragique dénouement nous rappelle l'engagement résolu de nos forces armées (...) pour lutter contre le terrorisme et pour assurer, partout dans le monde, la protection de nos concitoyens et des valeurs que nous avons en partage", a-t-il souligné.

Avant de défendre devant les sénateurs son projet de loi "pour une école de la confiance", le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer s'est associé à l'hommage rendu par le Sénat aux "deux héros de la Nation".

Le ministre a rappelé qu'il avait suggéré que des écoles prennent le nom de Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, parce qu'"il est important que l'exemple de ces hommes soit donné aux élèves".

Dans la même thématique

Plenary session on the results of the EU summit at the European Parliament in Brussels.
11min

Politique

Européennes : qui est Valérie Hayer, future tête de liste Renaissance qui « coche toutes les cases » ?

Inconnue du grand public, l’eurodéputée sortante devrait mener la liste de la majorité présidentielle pour les européennes. Celle qui « connaît les dossiers », est présentée comme « bosseuse » et « pugnace », sachant trouver au Parlement des « compromis ». Fille d’agriculteur, cette ancienne collaboratrice parlementaire au Sénat a failli être élue sénatrice de la Mayenne. Spécialiste des questions financières, elle a travaillé sur le plan de relance européen de 750 millions d’euros. Elle devra faire ses preuves sur les plateaux face à Jordan Bardella.

Le

Hommage de l’Assemblée et du Sénat aux militaires tués au Burkina Faso
3min

Politique

Au Salon de l’agriculture, Éric Ciotti dénonce « un gouvernement qui joue au pompier pyromane depuis plusieurs années »

Le président des Républicains s’est rendu au Salon de l’agriculture ce lundi. Au micro de Public Sénat, il s’interroge sur les annonces faites par l’exécutif pour calmer la grogne du monde rural, estimant que les mesures qui sont aujourd’hui dénoncées par les agriculteurs découlent directement de la politique conduite par Emmanuel Macron depuis 2017.

Le