Hommages à Castro : un écrivain cubain dénonce « les aveugles professionnels ».

Hommages à Castro : un écrivain cubain dénonce « les aveugles professionnels ».

« Grâce à Fidel Castro, les Cubains ont récupéré leur territoire, leur vie, leur destin. Ils se sont inspirés de la Révolution française sans pour autant connaître la terreur », avec son hommage appuyé à Fidel Castro, Ségolène Royal a relancé la polémique sur les liens parfois ambigües qui relient la gauche française au régime castriste.  Invité de L’info dans le rétro, l'écrivain cubain Jacobo Machover dénonce la complaisance de la gauche pour le dictateur cubain. Un soutient ou un attachement qui vient de loin.
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Tandis que Danielle et François Mitterrand accueillaient Fidel Castro en 1995 à Paris, François Hollande a lui décidé de ne pas se rendre aux funérailles nationales de l'emblématique leader de la révolution cubaine. Faut-il y voir une rupture idéologique ? La gauche française a-t-elle définitivement pris ses distances avec l’héritage politique très controversé de Fidel Castro ? « Je n’ai pas l’impression d’un véritable divorce, j’ai l’impression d’une passion qui se calme très progressivement » préfère nuancer Pierre Rigoulot. « Il y a encore beaucoup de gens qui ont du mal à parler de Fidel Castro comme un dictateur », poursuit l’historien en pointant notamment du doigt la fascination de Jack Lang pour le « Líder Máximo ». En 1982, en visite à Cuba, le ministre de la Culture de François Mitterrand ne cachait pas son profond respect pour le leader révolutionnaire.

 

1982 : une délégation spéciale emmenée par Jack Lang se retrouve à Cuba pour discuter avec Fidel Castro
01:00


« Les aveugles professionnels » de la gauche


Pour Pierre Rigoulot, la passion pour le révolutionnaire cubain s’est nourrie de la croyance à gauche qu’un socialisme à visage humain était possible à Cuba : « Pour les socialistes français, Cuba a proposé en quelque sorte la quadrature du cercle, un socialisme solidaire de l’Union soviétique et en même temps les libertés ». La gauche française a-t-elle volontairement fermé les yeux sur les atteintes aux droits de l’homme ? Fasciné par la révolution française, Fidel Castro était un inconditionnel de Robespierre. Dès 1959, les purges politiques débutaient à Cuba.


« À l’époque on ne savait pas », tranche l’historien qui en profite pour rendre hommage à Jacobo Machover : « C’est notamment grâce à des gens comme lui qu’on sait aujourd’hui qu’il y avait des camps ». L’exilé cubain devenu écrivain dénonce les compromissions de la gauche  : « Les exécutions étaient étalées dans la presse cubaine. Celui qui ne voyait pas ne voulait pas voir. Bernard Kouchner et Régis Debray, tous ces gens-là, étaient des aveugles professionnels ».

Dans la même thématique

Brussels Special European Council – Emmanuel Macron Press Conference
3min

Politique

Élections européennes : avant son discours de la Sorbonne, l’Élysée se défend de toute entrée en campagne d’Emmanuel Macron

Ce jeudi 25 avril, le président de la République prononcera un discours sur l’Europe à la Sorbonne, sept ans après une première prise de parole. Une façon de relancer la liste de Valérie Hayer, qui décroche dans les sondages ? L’Élysée dément, affirmant que ce discours n’aura « rien à voir avec un meeting politique ».

Le

Hommages à Castro : un écrivain cubain dénonce « les aveugles professionnels ».
8min

Politique

IA, simplification des formulaires, France Services : Gabriel Attal annonce sa feuille de route pour « débureaucratiser » les démarches administratives

En déplacement à Sceaux ce mardi dans une maison France Services, quelques minutes seulement après avoir présidé le 8e comité interministériel de la Transformation publique, le Premier ministre a annoncé le déploiement massif de l’intelligence artificielle dans les services publics, ainsi que la simplification des démarches. Objectif ? Que « l’Etat soit à la hauteur des attentes des Français ».

Le

Brussels Special European Council – Renew Europe
10min

Politique

Européennes 2024 : avec son discours de la Sorbonne 2, Emmanuel Macron « entre en campagne », à la rescousse de la liste Hayer

Emmanuel Macron tient jeudi à la Sorbonne un discours sur l’Europe. Si c’est le chef de l’Etat qui s’exprime officiellement pour « donner une vision », il s’agit aussi de pousser son camp, alors que la liste de la majorité patine dans les sondages. Mais il n’y a « pas un chevalier blanc qui va porter la campagne. Ce n’est pas Valérie Hayer toute seule et ce ne sera même pas Emmanuel Macron tout seul », prévient la porte-parole de la liste, Nathalie Loiseau, qui défend l’idée d’« un collectif ».

Le