Hôpitaux: le RN veut un “plan d’urgence pour les urgences”

Hôpitaux: le RN veut un “plan d’urgence pour les urgences”

Le Rassemblement national a réclamé mardi "un plan d'urgence pour les urgences" dans les hôpitaux, où des personnels de santé...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le Rassemblement national a réclamé mardi "un plan d'urgence pour les urgences" dans les hôpitaux, où des personnels de santé sont en grève depuis trois mois, qui prévoirait notamment "l'arrêt de la prise en charge gratuite" des soins aux clandestins et une "revalorisation nette" des salaires.

Le parti de Marine Le Pen demande, face à "la tiers-mondisation de services de santé français, pourtant excellents", de "geler toutes les fermetures de lits", mais aussi de mettre en oeuvre "rapidement" la fin prévue du numerus clausus pour les étudiants en médecine, et de mettre "fin à la politique de groupement hospitalier de territoire".

Le RN souhaite aussi un lien "renforcé entre médecine publique et privée", "l'arrêt de la prise en charge gratuite des soins attribués aux clandestins", "l'instauration d'un délai de cotisation minimum avant la prise en charge gratuite des soins attribués aux immigrés légaux" et une "revalorisation nette" des salaires.

Un mouvement de grève des personnels de santé pour dénoncer notamment un manque de moyens a démarré il y a près de trois mois et touche quelque 95 services partout en France, selon le collectif Inter-Urgences.

Dans la même thématique

France Macron
10min

Politique

Européennes : comment l’accord entre l’UDI et Renaissance se « deale » au plus haut niveau

Ce sera officiel lors d’un conseil national de l’UDI, le 23 mars, mais le principe a été acté au plus au niveau. Le parti centriste va faire liste commune avec Renaissance pour les élections européennes. Emmanuel Macron a reçu en début d’année le sénateur Hervé Marseille, patron de l’UDI, pour conclure l’accord. Reste à définir les places sur la liste. Pour l’UDI, le nom de l’ex-sénatrice Valérie Létard est cité…

Le