Hortefeux: un groupe LR pro-Macron à l’Assemblée serait “destructif” pour la droite

Hortefeux: un groupe LR pro-Macron à l’Assemblée serait “destructif” pour la droite

Le scénario d'un groupe de députés Les Républicains (LR) pro-Macron serait "destructif" pour la droite, estime l'ancien ministre...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Le scénario d'un groupe de députés Les Républicains (LR) pro-Macron serait "destructif" pour la droite, estime l'ancien ministre Brice Hortefeux qui se refuse à donner un "chèque en blanc" au nouveau président.

Les Républicains sont divisés sur l'attitude à adopter envers Emmanuel Macron, certains souhaitant voter la confiance au Premier ministre Edouard Philippe, issu de leurs rangs. Candidat dans les Hauts-de-Seine, Thierry Solère n'a pas exclu une scission du groupe LR.

"Ce ne serait pas constructif mais destructif pour notre famille politique. Je ne soutiens pas ce jeu dangereux incarné par une poignée d'élus LR qui ne viennent même plus siéger dans nos instances de débat. Ils vont à l'encontre de la nécessaire unité des Républicains", a jugé M. Hortefeux dans un entretien au Parisien.

Pareillement, pour le député européen, soutien historique de Nicolas Sarkozy, "annoncer aujourd'hui un vote de confiance sans connaître le contenu du texte, c'est signer un chèque en blanc".

"Nous proposons une position simple: nous avons nos projets et défendons nos valeurs. Quand il y aura des initiatives bonnes, nous les soutiendrons et quand elles ne le seront pas, nous les dénoncerons", a prôné M. Hortefeux.

"Seulement trois membres LR sont entrés au gouvernement. En rejoignant En Marche! ils se sont placés en marge. Leur choix est peut-être hélas politiquement compréhensible mais moralement répréhensible", a réaffirmé M. Hortefeux, qui "revendique [son] amitié pour Laurent Wauquiez", le numéro 2 du parti.

Dans la même thématique

France New Parliament
7min

Politique

Cafouillages à l’Assemblée nationale pour l’attribution des postes clés

Les députés procèdent ce vendredi à la nomination des membres du « Bureau » de l’Assemblée nationale, la plus haute autorité au Palais Bourbon. Un premier tour du scrutin visant à faire élire six vice-présidents a été annulé à cause du trop grand nombre de bulletins de vote recueillis au moment du dépouillement.

Le

Ursula Von Der Leyen Elected President of the European Commission for the Second Time, Strasbourg, Gallia – 18 Jul 2024
7min

Politique

Qu’est-ce que le « commissaire à la Méditerranée » qu’Ursula von der Leyen propose ?

Ursula von der Leyen vient d’être confortée par les députés européens pour un second mandat à la tête de la Commission. Dans son programme pour les 5 ans à venir, elle s'est engagée à créer un portefeuille de commissaire, séparé, dédié à la Méditerranée. Un premier pas timide pour renforcer les liens fragiles et distendus entre l’Union européenne et les pays de cette région

Le

Paris: Yael Braun-Pivet reelected National Assembly presiden
6min

Politique

Yaël Braun-Pivet réélue au perchoir : « Il faut que tout change pour que rien ne change », observent les sénateurs

Malgré un revers électoral aux dernières législatives, la candidate de la majorité sortante, Yaël Braun-Pivet a été réélue à la présidence de l’Assemblée nationale. Au Sénat, la gauche évoque « un hold-up démocratique ». Chez les LR et les centristes, c’est le soulagement de ne pas voir un membre du Nouveau Front Populaire qui domine.

Le