Injures envers Mme Erignac: Charles Pieri a “refusé de s’expliquer”

Injures envers Mme Erignac: Charles Pieri a “refusé de s’expliquer”

L'ex-leader du FLNC Charles Pieri "a refusé de s'expliquer" lors de "deux auditions" menées mardi à la gendarmerie de Ghisonaccia...
Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

L'ex-leader du FLNC Charles Pieri "a refusé de s'expliquer" lors de "deux auditions" menées mardi à la gendarmerie de Ghisonaccia (Haute-Corse) sous le régime de la garde à vue, a indiqué dans un communiqué le procureur d'Ajaccio.

"L'enquête se poursuit en vue de l'exploitation des éléments recueillis" lors d'une "perquisition à son domicile", a précisé le procureur Eric Bouillard, précisant que Charles Pieri avait été "entendu sur les délits d'injures résultant d'un message posté sur un réseau social le 7 février, compte dont il est bien le titulaire selon les éléments transmis par Facebook". Le message incriminé visait Dominique Erignac, la veuve du préfet assassiné en 1998 à Ajaccio.

Dans la même thématique

France : Conference de presse Nouveau Front Populaire
6min

Politique

Le programme des 100 premiers jours du « Nouveau Front populaire » 

Pouvoir d’achat, salaire, énergie, Gaza… Le « Nouveau Front populaire », qui rassemble les principaux partis de gauche, a dévoilé les mesures-clés de son programme commun de gouvernement en cas d’accession au pouvoir à l’issue des législatives anticipées.

Le

France : Conference de presse Nouveau Front Populaire
5min

Politique

Nouveau Front populaire : la répartition des circonscriptions est bouclée, les partis désignent leurs candidats

Dans la soirée de jeudi, le Parti socialiste, la France insoumise, le Parti communiste et les Ecologistes, ainsi que plusieurs autres petits partis de gauche, ont scellé leur accord, actant la naissance du Nouveau Front populaire pour faire face au Rassemblement National. Dépassées, donc, les querelles sur les répartitions des circonscriptions. Pourtant, plusieurs cas posaient problème.

Le