Iran : Macron voit “les conditions d’une rencontre et donc d’un accord” entre Trump et Rohani

Iran : Macron voit “les conditions d’une rencontre et donc d’un accord” entre Trump et Rohani

Emmanuel Macron a déclaré lundi que les discussions au G7 avaient créé "les conditions d'une rencontre et donc d'un accord" entre...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Emmanuel Macron a déclaré lundi que les discussions au G7 avaient créé "les conditions d'une rencontre et donc d'un accord" entre les présidents américain Donald Trump et iranien Hassan Rohani sur la crise du nucléaire iranien.

Le président français a dit espérer que cette rencontre puisse s'organiser "dans les prochaines semaines". "Rien n'est fait, les choses sont éminemment fragiles", a-t-il prévenu au cours de la conférence de presse finale du sommet à Biarritz.

Le président Trump a ensuite dit qu'il était prêt à rencontrer le président iranien Rohani si les "circonstances" étaient réunies. Il a jugé réaliste la tenue d'une telle rencontre dans les prochaines semaines.

"A un moment donné, il faut qu'il y ait une rencontre" entre MM. Trump et Rohani et "je souhaite que, dans les prochaines semaines, une telle rencontre" ait lieu, a déclaré Emmanuel Macron.

Il a estimé que "le vrai changement" est que "le président Rohani s'est montré ouvert" lundi matin à une telle éventualité.

Pour le chef de l'Etat français, il s'agit de "voir comment on peut bâtir un nouvel accord nucléaire avec l'Iran", les Américains souhaitant qu'il porte sur "une période plus longue" et sur "davantage de sites surveillés".

Il n'a pas voulu en donner davantage de détails qui pourraient "fragiliser" les négociations.

"La France jouera le rôle qu'elle doit jouer avec l'Allemagne, la Grande-Bretagne" et les autres pays signataires de l'accord sur le nucléaire de 2015, dont les Etats-Unis ont décidé d'en sortir.

Dans la même thématique

Iran : Macron voit “les conditions d’une rencontre et donc d’un accord” entre Trump et Rohani
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le