Irma : « La reconstruction doit mobiliser toute notre énergie », déclare Édouard Philippe Philippe

Irma : « La reconstruction doit mobiliser toute notre énergie », déclare Édouard Philippe Philippe

À l’issue d’un premier comité interministériel, le chef du gouvernement a fait le point sur l’acheminement de l’aide d’urgence et a donné l’agenda de la reconstruction de l’île de Saint-Martin dévastée par l’ouragan.
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

À quelques heures du départ d’Emmanuel Macron pour les îles frappées par Irma, le gouvernement s’est réuni ce lundi après-midi à Matignon pour faire le point sur le rétablissement des infrastructures et des services publics à Saint-Martin et Saint-Barthélemy. « Notre priorité reste la reconstruction de l’île », a déclaré le Premier ministre, qui a réaffirmé une fois de plus que « l’engagement de l’État » serait « total » tout en dénonçant la polémique sur la réponse de l’État :

« Tous ceux qui s’improvisent experts en gestion de crise ou en logistique exceptionnelle pour faire naître des polémiques qui me semblent aussi inutiles que contreproductives, ne rendent service ni aux populations locales, ni à ceux qui essayent de leur venir en secours. »

Lors de son point presse, Édouard Philippe a notamment affirmé que les renforts permettront d’assurer la « continuité de l’État ».

Renforcement des capacités médicales de l’île

Les liaisons avec les deux îles sont toujours en cours de rétablissement. Les liaisons aériennes et maritimes depuis les deux îles touchées seraient progressivement rétablies cette semaine, afin de permettre à terme l’évacuation de 2.000 à 2.500 personnes par jour.

Sur le plan médical et sanitaire, le gouvernement a annoncé le déploiement d’un centre de soins sous tente de « grande-capacité », l’arrivée de plusieurs médecins libéraux, ainsi que le départ depuis Toulon du Tonnerre, un bâtiment de projection et de commandement qui pourra prendre en charge davantage de patients que l’hôpital de Saint-Martin.

Plusieurs mois pour le rétablissement des infrastructures

Du côté des infrastructures, l’étendue des dégâts rendra la reconstruction longue. Veolia estime à trois mois le temps nécessaire à la remise en place du réseau de distribution de l’eau potable. Après un black-out total, la situation reste toujours très difficile sur le réseau EDF. Seuls 3.500 abonnés ont été raccordés à l’électricité à Saint-Martin (24.000 habitants). Quant aux réseaux de télécommunication, la priorité est donnée au rétablissement de la téléphonie mobile, où 95% des antennes-relais sont hors-service.

La situation de l’école, une semaine après la rentrée scolaire, est également frappante. Selon Édouard Philippe, 18 écoles sur 21 sont à reconstruire. L’État se donne pour objectif un retour des cours à la rentrée de la Toussaint.

Un nouveau comité interministériel doit se tenir lundi 18 septembre. « Ce qui se joue à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin, ça n’est pas simplement le rétablissement de conditions de vie normales. C’est la capacité d’une nation, la France, d’être à la hauteur d’un événement qui touche chaque Français », a conclu Édouard Philippe.

Dans la même thématique

Paris : Question time to the Prime Minister Gabriel Attal
6min

Politique

100 jours à Matignon : « La stratégie Attal n’a pas tenu toutes ses promesses », analyse Benjamin Morel

Le Premier ministre marquera jeudi le passage de ces cent premiers jours au poste de chef du gouvernement. Si Gabriel Attal devait donner un nouveau souffle au deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, sa stratégie n’est néanmoins pas payante car il « veut en faire trop sans s’investir fortement sur un sujet », selon Benjamin Morel, maître de conférences en droit public.

Le

ILLUSTRATION : Carte Electorale
4min

Politique

Elections européennes 2024 : comment se déroule le scrutin ?

Tous les citoyens des pays de l’Union Européenne ne votent pas au même moment. Du 6 au 9 juin, ils se rendront aux urnes pour élire 720 députés au Parlement européen. Public Sénat vous explique tout sur ce scrutin, essentiel pour l’avenir de l’Europe.

Le

Belgium Europe Migration
7min

Politique

Parlement européen : quels sont les grands textes adoptés depuis 2019 ?

Entre le Covid et la guerre en Ukraine, la mandature 2019-2024 a dû subir et réagir à de grands bouleversements. Pacte vert, plan de relance, sanctions à l’égard de la Russie ou encore soutien à l’Ukraine… A l’aube du renouvellement du Parlement européen, retour sur les grands dossiers adoptés ces 5 dernières années au Parlement européen.

Le