Italie: Marine Le Pen (FN) félicite la Ligue et Matteo Salvini

Italie: Marine Le Pen (FN) félicite la Ligue et Matteo Salvini

La présidente du FN Marine Le Pen a félicité vendredi le mouvement d'extrême droite italien la Ligue et son patron Matteo Salvini...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

La présidente du FN Marine Le Pen a félicité vendredi le mouvement d'extrême droite italien la Ligue et son patron Matteo Salvini, parvenu à un accord pour un gouvernement d'union avec le Mouvement 5 étoiles (anti-système), y voyant "une victoire de la démocratie sur les intimidations" de Bruxelles.

"Bravo à la coalition de @matteosalvini et à la Ligue qui forment finalement le nouveau gouvernement italien. C’est une victoire de la démocratie sur les intimidations et les menaces de l’Union européenne. Rien n’empêchera le retour des peuples sur la scène de l’Histoire !", a tweeté la patronne du Front national.

Le député FN du Gard Gilbert Collard a salué sur franceinfo "une expérience politique tout à fait centrale".

"Si elle échoue, on analysera, mais souhaitons-lui tout de même une belle espérance", a ajouté M. Collard, jugeant "par expérience historique" que "l'Italie préfigure souvent ce qui va arriver en France."

Sur LCP, l'eurodéputé FN Nicolas Bay s'est de son côté "réjoui pour les Italiens", avant de se féliciter d'"un accord de gouvernement solide pour défendre les intérêts italiens".

Luigi Di Maio et Matteo Salvini, les chefs de file du Mouvement 5 étoiles et de la Ligue, ont annoncé jeudi soir avoir conclu un nouvel accord pour un gouvernement d'union, après avoir trouvé un compromis avec le président Sergio Mattarella, qui exigeait des garanties sur le maintien de l'Italie dans la zone euro.

Ce premier gouvernement d'alliance entre un jeune mouvement antisystème et un parti d'extrême droite doit prêter serment vendredi après-midi à Rome, sous la direction de Giuseppe Conte, un juriste complètement novice en politique qui a promis une politique anti-austérité et sécuritaire.

Dans la même thématique

France Macron
10min

Politique

Européennes : comment l’accord entre l’UDI et Renaissance se « deale » au plus haut niveau

Ce sera officiel lors d’un conseil national de l’UDI, le 23 mars, mais le principe a été acté au plus au niveau. Le parti centriste va faire liste commune avec Renaissance pour les élections européennes. Emmanuel Macron a reçu en début d’année le sénateur Hervé Marseille, patron de l’UDI, pour conclure l’accord. Reste à définir les places sur la liste. Pour l’UDI, le nom de l’ex-sénatrice Valérie Létard est cité…

Le