Jadot sur la société de conseil de Fillon: “conflits d’intérêts”

Jadot sur la société de conseil de Fillon: “conflits d’intérêts”

Yannick Jadot, candidat écologiste à la présidentielle, a dénoncé mardi des "conflits d'intérêts" autour de François Fillon, qui...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Yannick Jadot, candidat écologiste à la présidentielle, a dénoncé mardi des "conflits d'intérêts" autour de François Fillon, qui a dévoilé certains des clients de sa société de conseil, dont l'assureur Axa.

"Quand on travaille pour la société Axa et qu'on commence sa campagne en disant +on va dérembourser une partie des soins+ là aussi, je considère qu'il y a des conflits d'intérêts", a dénoncé l'eurodéputé écologiste sur Europe 1.

Lundi, François Fillon a affirmé qu'il avait exercé une activité de conseil "en toute légalité" de 2012 à 2016, et conseillé entre autre l'assureur Axa, ce qui reste néanmoins "en dehors des clous", selon Yannick Jadot.

Le candidat écologiste a également déclaré qu'il allait "demander aux députés écologistes de saisir le déontologue de l'Assemblée nationale" pour mettre toute la lumière sur François Fillon, qui "a travaillé pour Axa comme lobby sur une directive européenne qui doit évidemment rentrer dans le droit français".

"On ne peut pas intervenir en même temps comme lobby pour un intérêt privé et en même temps comme législateur censé défendre l'intérêt général", a-t-il ajouté.

Le 17 janvier, Henri de Castries, ex-PDG d'Axa, avait officialisé son engagement auprès de François Fillon.

Concernant la conférence de presse tenue par François Fillon lundi, Yannick Jadot s'est dit "sidéré", fustigeant une intervention "d'un cynisme et d'une arrogance absolus".

Dans la même thématique

Jadot sur la société de conseil de Fillon: “conflits d’intérêts”
3min

Politique

Européennes : « Aujourd’hui, l’Europe est surtout guidée par des critères financiers », tance Pierre Larrouturou

38 listes pour 38 différentes visions de l’Europe. Alors que pour la majorité des listes, la campagne se fait en catimini, Public Sénat a décidé de vous permettre d’y voir plus clair, en vous présentant le programme de ces « petites » listes. Aujourd’hui, p arole à Pierre Larrouturou, tête de liste de « Changer l’Europe », qui défend « une Europe qui s’intéresse au bien-être, qui fait baisser les loyers, et qui améliore la vie quotidienne des gens ».

Le

Jadot sur la société de conseil de Fillon: “conflits d’intérêts”
3min

Politique

Drapeau palestinien à l’Assemblée : « Reconnaître un Etat palestinien, aujourd’hui, ce serait légitimer le Hamas », estime Jordan Bardella

Invité ce mercredi 29 mai de Public Sénat, Jordan Bardella, tête de liste RN pour les élections européennes, a dénoncé les positions de LFI sur le conflit à Gaza et leur attitude dans le débat public. Le président du RN estime que la reconnaissance d’un Etat palestinien n’est plus d’actualité depuis les attaques du 7 octobre.

Le