« Je ne me reconnais plus dans les Républicains » déclare la sénatrice Fabienne Keller

« Je ne me reconnais plus dans les Républicains » déclare la sénatrice Fabienne Keller

Soutien d’Alain Juppé pendant la campagne présidentielle, la sénatrice Fabienne Keller a vivement réagi à l’interview de Laurent Wauquiez
Public Sénat

Par Yann Quercia et Jordan Klein

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Les explications de Laurent Wauquiez suite à la polémique autour de ses propos ne semblent pas avoir convaincu l’ensemble des Républicains. La position du président des Républicains a provoqué une série de départs au sein du parti de droite. Dominique Bussereau, Élisabeth Morin Chartier ont annoncé sur Twitter qu’ils quittaient le parti Les Républicains

Déjà membre du mouvement « Agir,la droite constructive", la sénatrice Fabienne Keller s’est montrée très virulente sur Twitter envers Laurent Wauquiez

 

« Ce nouveau scandale va encourager d’autres élus à prendre leur distance »

La Sénatrice revient ce matin au micro de Public Sénat sur l’interview du Président des Républicains : « C’est incroyable qu’il assume pleinement ses propos à l’exception des paroles envers Nicolas Sarkozy. » Elle ajoute : « Ce double langage est à l’opposé de ce que les Français souhaitent, c'est-à-dire une France qui se réforme. »

Fabienne Keller est également revenue sur le départ de Dominique Bussereau du parti  Les Républicains et appelle d’autres élus à rejoindre le mouvement Agir : « Nous sommes nombreux à avoir pris beaucoup de recul par rapport aux Républicains. Ce nouveau scandale va encourager d’autres élus à prendre leurs distances. C’est pourquoi, avec les cofondateurs d’Agir, nous les encourageons à nous rejoindre pour travailler.»

A la question de savoir si elle comptait quitter le parti, elle répond : « Pour ma part je ne me reconnais plus dans les Républicains tels que présentés par Laurent Wauquiez ces derniers jours. Avec beaucoup de collègues, nous en parlons pour refonder une autre dynamique de la droite et du centre. »

« Des propos inadmissibles envers Alain Juppé »

Enfin Fabienne Keller déplore les attaques contre Alain Juppé : « Alain Juppé comme Valérie Pécresse ou Nicolas Sarkozy, a fait l’objet de propos inadmissibles de la part de Laurent Wauquiez. Il critique ceux avec qui il a travaillé en tant que ministre. Alain Juppé est sûrement très déçu par ses expressions injustement portées à la ville de Bordeaux. »

Dans la même thématique

Rentree scolaire Ecole Primaire Maternelle Saint-Philippe a Nice
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l’éducation ?

Après le pouvoir d’achat, la sécurité et l’immigration, l’éducation divise les différents candidats aux élections législatives. Si le programme gouvernemental sur l’école est bien connu, les deux autres blocs politiques en lice pour les élections législatives prônent des mesures radicalement opposées.

Le

Paris : Auditions au MEDEF
6min

Politique

Législatives : ces sénateurs tentés par la ligne Ciotti/Bardella

Depuis l’alliance annoncée entre Éric Ciotti et Jordan Bardella aux élections législatives, les sénateurs du groupe LR du Sénat font officiellement bloc derrière la ligne d’autonomie définie par le bureau politique du parti. Mais dans cette campagne éclair, certains expriment leurs divergences. Après les 7 juillet, elles pourraient bien s’accentuer.

Le

Législatives 2024 : douze points chauds à surveiller
10min

Politique

Législatives 2024 : douze points chauds à surveiller

Sortants menacés ou en position inconfortable, circonscriptions ayant valeur de symbole, duels médiatiques : Public Sénat a sélectionné douze circonscriptions à travers le territoire, qui pourraient faire parler d’elles les 30 juin et 7 juillet.

Le