Jean-Marc Ayrault prédit un « rééquilibrage » au Sénat mais « pas de vague »

Jean-Marc Ayrault prédit un « rééquilibrage » au Sénat mais « pas de vague »

L’ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault, qui a voté ce matin au titre de grand électeur rappelle le « caractère particulier » des élections sénatoriales 2017 puisque celles-ci se déroulent « après l’élection présidentielle ». S’il se dit « sûr » qu’il n’y aura « pas de vague » comme ce fut le cas à l’Assemblée nationale, avec l’élection d’une majorité LREM, il prédit un « rééquilibrage » au Sénat.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

 

Il rappelle également l’un des enjeux de ces élections, à savoir si Emmanuel Macron disposera d’une majorité des 3/5 du Congrès pour réformer la Constitution : « Ce sera un éclairage pour ce qui se passera éventuellement lors de la réforme constitutionnelle. »

Enfin, pour l’ex édile de Nantes « l’inquiétude sur l’avenir des collectivités locales » s’exprimera au travers du vote des grands électeurs, dont le corps est composé de conseillers municipaux et départementaux, ainsi que de députés et sénateurs.

Dans la même thématique

Paris: Jordan Bardella  debate with France’s Prime Minister Gabriel Attal
9min

Politique

Ecologie : un séminaire du gouvernement pour « montrer que l’engagement n’a pas diminué »… à dix jours des européennes

Le premier ministre Gabriel Attal a rassemblé ses ministres pour « faire le bilan » de l’action de l’exécutif en matière d’environnement, avant des annonces attendues en juin sur le plan d’adaptation au réchauffement. De quoi faire une piqûre de rappel aux électeurs macronistes déçus, juste avant les européennes. Matignon plaide le « hasard de calendrier ».

Le

Jean-Marc Ayrault prédit un « rééquilibrage » au Sénat mais « pas de vague »
3min

Politique

Européennes : « Aujourd’hui, l’Europe est surtout guidée par des critères financiers », tance Pierre Larrouturou

38 listes pour 38 différentes visions de l’Europe. Alors que pour la majorité des listes, la campagne se fait en catimini, Public Sénat a décidé de vous permettre d’y voir plus clair, en vous présentant le programme de ces « petites » listes. Aujourd’hui, p arole à Pierre Larrouturou, tête de liste de « Changer l’Europe », qui défend « une Europe qui s’intéresse au bien-être, qui fait baisser les loyers, et qui améliore la vie quotidienne des gens ».

Le