Journal de campagne du 29 avril 2022

Journal de campagne du 29 avril 2022

À l'issue du second tour et de la réélection d'Emmanuel Macron, Steve Jourdin et ses invités analysent les étapes clés de cette campagne et se projettent dans l'après élection...  Et maintenant, quelles perspectives ? Quels chantiers attendent le Président et quelles conséquences auront ces derniers mois sur les autres leaders et mouvements politiques, la France Insoumise, le Rassemblement Nationale et Reconquête mais aussi les partis traditionnels, les socialistes et les Républicains ?  
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Notre émission Et maintenant 2022 !, qui revient sur les sujets marquants de la semaine, est désormais disponible en podcast. 

Écoutez ce qui a mobilisé nos invités :

-Avec 58,6% des voix, Emmanuel Macron a été réélu dimanche 24 avril. Pourtant le soir même sur le Champ-de-Mars à Paris la fête semblait manquer d’enthousiasme. Que reste-t-il de la fièvre des victoires électorales ? Le Président devra dans les prochains jours nommer un nouveau Premier ministre et des noms circulent déjà : qui remplacera Jean Castex ? Enfin, Jean-Luc Mélenchon a qualifié E. Macron d’homme « le plus mal élu des Présidents de la Vème République ». Ces procès en légitimité sont-ils justifiés ?

-Lors de sa première prise de parole dimanche soir, Emmanuel Macron promettait « l'invention collective d'une méthode refondée » pour le quinquennat à venir. Quels seront ses grands chantiers ? La réforme des retraites sera-t-elle le principal sujet de ce second mandat ?

-Les élections législatives se tiendront les 12 et 19 juin prochain et la campagne semble avoir commencé. Emmanuel Macron peut-il espérer avoir une majorité à l’Assemblée Nationale ? Et, alors que les négociations sont laborieuses, une union de la gauche est-elle possible ?

-Les Républicains préparent également les législatives et semblent divisés sur la marche à suivre. Certains, dont l’ancien Président Nicolas Sarkozy souhaitent un rassemblement avec E. Macron, Christian Jacob, lui, appelle à l’indépendance du parti. De son côté, Eric Zemmour voudrait construire l’union de la droite. La droite est-elle en recomposition ou en décomposition ?

-Enfin, que retenir de cette campagne présidentielle ? Le discours de Jean-Luc Mélenchon après le premier tour, le meeting au Zénith de Valérie Pécresse, le retrait de candidature de Christiane Taubira ... Chaque invité revient sur les moments marquants de la campagne. 

 

Cette semaine, Steve Jourdin fait débattre nos quatre invités autour de la table :

 

- Guillaume Durand : Journaliste à Radio Classique

- Georges-Marc Benamou : Écrivain et réalisateur

- Sophie de Ravinel  : Grand reporter au service politique du Figaro

- Emmanuel Voguet : Directeur général The Progressive Company


#EtMaintenant2022 – le podcast

Vous pourrez retrouver Et maintenant 2022 ! tous les vendredis, en podcast, sur toutes les plateformes. Cliquez sur le lien de votre plateforme préférée pour vous abonner et ne rien manquer.


 

Dans la même thématique

Journal de campagne du 29 avril 2022
4min

Politique

« C’est à gerber ! » : les propos d’Emmanuel Macron sur les personnes transgenres ne passent pas auprès de Mélanie Vogel

Au micro de Public Sénat, la sénatrice écologiste des Français de l’étranger s’est ulcérée des récents propos polémiques du chef de l’Etat à l’encontre du Nouveau Front Populaire (NFP), dont il a accusé de défendre une politique « immigrationniste » et de tenir des propos « complètement ubuesques » sur le changement d’état civil en mairie pour les personnes transsexuelles.

Le

Demonstration against the far right, Paris, France – 15 June 2024
8min

Politique

Programme du « Nouveau Front populaire » : l’épineuse question du chiffrage

Abrogation de la réforme des retraites, hausse des salaires, progressivité de la CSG… le coût supposé du programme présenté par le « Nouveau Front populaire » est pointé du doigt par les autres formations politiques, notamment les soutiens d’Emmanuel Macron. Les représentants des partis de gauche se sont réunis ce mercredi pour s’accorder sur un chiffrage commun.

Le