Juppé doit réunir ses “amis politiques” fin août, selon des élus LR

Juppé doit réunir ses “amis politiques” fin août, selon des élus LR

Alain Juppé, candidat malheureux à la primaire de la droite, doit organiser du 25 au 27 août un "rendez-vous avec ses amis...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Alain Juppé, candidat malheureux à la primaire de la droite, doit organiser du 25 au 27 août un "rendez-vous avec ses amis politiques" à Bordeaux qui "a vocation à devenir annuel", selon des parlementaires LR interrogés mardi par l'AFP.

"Entre 40 et 50 proches d'Alain Juppé vont se réunir à partir du 25 août et cela a vocation à devenir annuel", a déclaré à l'AFP Dominique Bussereau, député LR et proche d'Alain Juppé, confirmant une information du Journal du Dimanche.

"C'est la même idée que ce que faisait Jacques Delors à Lorient", a-t-il ajouté, en référence au rassemblement des "transcourants" du PS qui avait lieu à la fin de l'été sous l'égide de Jacques Delors entre 1985 et 1996.

"Ce sont la loyauté à Alain Juppé et ses valeurs humanistes et européennes qui nous rassemblent, et nous allons chercher à faire revivre ces idées", a précisé mardi Fabienne Keller, sénatrice LR du Bas-Rhin.

Selon cette proche de M. Juppé, il y aura le cercle restreint qui a entouré le maire de Bordeaux pendant la campagne de la primaire.

"Ce ne sera pas une démonstration de force, nous allons échanger sur l'actualité politique et sur l'attente des Français concernant M. Macron", a ajouté Mme Keller.

"Il y aura des réflexions politiques avec des politologues et des sociologues", a expliqué pour sa part M. Bussereau, qui assure qu'il "n'y a aucun rapport avec l'élection prochaine du président de LR".

Le rendez-vous sera ouvert aux élus LR, Constructifs et UDI, selon ces élus.

Valérie Pécresse, qui a soutenu Alain Juppé lors de la primaire de la droite, puis François Fillon à la présidentielle, prévoit de se rendre à ce rendez-vous, selon son cabinet.

Interrogé par l'AFP, Matignon n'a pas indiqué si Edouard Philippe, qui avait largement participé à la campagne d'Alain Juppé à la primaire, participerait à ce rassemblement.

Dans la même thématique

Deplacement du Premier Ministre a Viry-Chatillon
7min

Politique

Violence des mineurs : le détail des propositions de Gabriel Attal pour un « sursaut d’autorité »

En visite officielle à Viry-Châtillon ce jeudi 18 avril, le Premier ministre a énuméré plusieurs annonces pour « renouer avec les adolescents et juguler la violence ». Le chef du gouvernement a ainsi ouvert 8 semaines de « travail collectif » sur ces questions afin de réfléchir à des sanctions pour les parents, l’excuse de minorité ou l’addiction aux écrans.

Le

Turin – Marifiori Automotive Park 2003, Italy – 10 Apr 2024
6min

Politique

Au Sénat, la rémunération de 36,5 millions d’euros de Carlos Tavares fait grincer des dents. La gauche veut légiférer.

Les actionnaires de Stellantis ont validé mardi 16 avril une rémunération annuelle à hauteur de 36,5 millions d’euros pour le directeur général de l’entreprise Carlos Tavares. Si les sénateurs de tous bords s’émeuvent d’un montant démesuré, la gauche souhaite légiférer pour limiter les écarts de salaires dans l’entreprise.

Le