L’Assemblée soutient à l’unanimité l’interdiction de la pêche électrique

L’Assemblée soutient à l’unanimité l’interdiction de la pêche électrique

Dans une rare unanimité, l'Assemblée nationale a apporté son soutien mardi au gouvernement pour qu'il obtienne l'interdiction...
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Dans une rare unanimité, l'Assemblée nationale a apporté son soutien mardi au gouvernement pour qu'il obtienne l'interdiction définitive de la pêche électrique dans l'Union européenne.

La proposition de résolution portée par les groupes LREM et MoDem appelant "les autorités françaises" à "s'oppose(r) à l'autorisation de cette technique, sous toutes ses formes", a été adoptée par 162 voix, sous les applaudissements. Le texte n'a pas force de loi.

Son auteur, Joachim Son-Forget (LREM), a dénoncé dans la pêche électrique "une pratique hors d'âge et dangereuse" qui "décrédibilise l'Union européenne sur la scène internationale", et a fait état d'un "lobbying intense" à l'encontre de sa démarche.

La pêche électrique, interdite notamment en Chine, au Brésil et aux États-Unis, consiste à envoyer depuis un chalut des impulsions électriques dans le sédiment pour y capturer des poissons vivant au fond des mers. Elle est interdite par le droit européen depuis 1998 mais des dérogations existent depuis 2007 à titre expérimental dans la partie sud de la Mer du Nord.

Mi-janvier, le Parlement européen s'est prononcé pour l'interdiction de la pêche électrique dans l'UE, s'opposant à la Commission qui veut autoriser cette pratique à une plus large échelle en mer du Nord. Cela n'est qu'une étape sur le long parcours législatif du texte, le Parlement devant négocier avec le Conseil (les États membres) et la Commission pour trouver un compromis final.

La France a déjà apporté son soutien à une interdiction totale. "Je ne vous cache pas que la bataille sera difficile car si le mandat du Parlement européen est particulièrement clair, les positions au sein du Conseil sont plus diverses, et nous avons aujourd'hui peu d'alliés. Il va falloir aller les chercher", a déclaré le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, dans l'hémicycle du Palais Bourbon.

Fin janvier, des pêcheurs avaient bloqué les ports de Calais et de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) pour protester contre la pêche électrique pratiquée par des navires néerlandais et réclamer des aides financières d'urgence. "Le gouvernement va-t-il accorder des exonérations de charges ?", a demandé Pierre-Henri Dumont, député LR du Pas-de-Calais.

Du FN à la gauche de la gauche, tous les orateurs ont appuyé la résolution de l'Assemblée sur un "sujet vital" (Modem) et envoyant un "message fort" (UAI). La pêche électrique est "à l'origine d'un double massacre: de la ressource halieutique et de la pêche artisanale", a aussi lancé le communiste Sébastien Jumel (Seine-Maritime), plaidant "l'urgence".

Le socialiste Dominique Potier a toutefois taclé "l'affichage partisan" de la résolution, "pratique du vieux monde".

Dans la même thématique

France New Parliament
7min

Politique

Cafouillages à l’Assemblée nationale pour l’attribution des postes clés

Les députés procèdent ce vendredi à la nomination des membres du « Bureau » de l’Assemblée nationale, la plus haute autorité au Palais Bourbon. Un premier tour du scrutin visant à faire élire six vice-présidents a été annulé à cause du trop grand nombre de bulletins de vote recueillis au moment du dépouillement.

Le

Ursula Von Der Leyen Elected President of the European Commission for the Second Time, Strasbourg, Gallia – 18 Jul 2024
7min

Politique

Qu’est-ce que le « commissaire à la Méditerranée » qu’Ursula von der Leyen propose ?

Ursula von der Leyen vient d’être confortée par les députés européens pour un second mandat à la tête de la Commission. Dans son programme pour les 5 ans à venir, elle s'est engagée à créer un portefeuille de commissaire, séparé, dédié à la Méditerranée. Un premier pas timide pour renforcer les liens fragiles et distendus entre l’Union européenne et les pays de cette région

Le

Paris: Yael Braun-Pivet reelected National Assembly presiden
6min

Politique

Yaël Braun-Pivet réélue au perchoir : « Il faut que tout change pour que rien ne change », observent les sénateurs

Malgré un revers électoral aux dernières législatives, la candidate de la majorité sortante, Yaël Braun-Pivet a été réélue à la présidence de l’Assemblée nationale. Au Sénat, la gauche évoque « un hold-up démocratique ». Chez les LR et les centristes, c’est le soulagement de ne pas voir un membre du Nouveau Front Populaire qui domine.

Le