L’attentat de Sarajevo: un documentaire de Nedim Loncarevic et une production ÉQUIPAGE

L’attentat de Sarajevo: un documentaire de Nedim Loncarevic et une production ÉQUIPAGE

Sarajevo. Le 28 juin 1914, l'héritier du trône d'Autriche-Hongrie, François Ferdinand, et sa femme Sophie, sont assassinés par un jeune nationaliste serbe, Gavrilo Princip. Un attentat qui va déclencher, un mois plus tard, la Première guerre mondiale 1914-1918.
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

« L’attentat de Sarajevo » est le premier film documentaire en France entièrement consacré à cet attentat. Il explique par le détail, à l’aide d’archives inédites, d’interviews exclusives des meilleurs spécialistes, et d’enquête sur le terrain, comment a été conçu et organisé le meurtre du futur empereur d’Autriche-Hongrie, François-Ferdinand. A la lumière des travaux de recherche les plus récents, l’enquête mène, de Sarajevo à Vienne, en passant par Belgrade,  au cœur de l’un des plus célèbres assassinats politiques et, au fond, l’un des plus mystérieux.

Traité à la manière d’un véritable thriller, le récit est construit autour de Paul Gradvohl, un historien, spécialiste de l’Europe centrale. Ce dernier décide de secouer la poussière du dossier. Il se rend à Sarajevo pour reprendre l’enquête ouverte il y a un siècle. S’appuyant sur de nombreuses notes, cartes et images inédites,  il visite le lieu du crime, interroge les héritiers et les descendants des auteurs et des victimes de l’attentat, fait revivre leur destin tragique. Il découvre dans les archives des éléments méconnus, confronte les points de vue, reconstitue les faits.

Malgré les centaines d’ouvrages et les nombreux travaux consacrés aux origines de la Grande guerre, l’événement reste, un siècle plus tard, presque incompréhensible. L’enquête conduite dans la précipitation par la police autrichienne ne sera jamais réellement achevée. Les historiens européens divergent encore sur l’analyse des faits.

Comment un continent qui donnait toutes les apparences de la paix a-t-il pu basculer si brutalement dans la guerre ? L'attentat contre François-Ferdinand était-il un acte spontané de jeunes nationalistes ? Ou existait-il un commanditaire ? Qui était Gavrilo Princip, terroriste pour les uns, patriote pour les autres ? Qui voulait la guerre ?

Aujourd’hui, cent ans plus tard, on est davantage en mesure de connaître les mobiles des assassins, l’identité des commanditaires, les calculs des Etats... A l’heure où le terrorisme est devenu une peur planétaire, à l’heure où les guerres se mènent au nom de la lutte contre le terrorisme, on s’interroge sur l’événement qui a précipité le monde dans la guerre.

 

DATES DE DIFFUSION:

Samedi 7 juin à 22h . Rediffusions: dimanche 8 juin à 18h, lundi 09 juin à 17h15 et samedi 14 à 15h15

Suivi à 23h d'un débat: l'histoire, une passion française. Rediffusions: dimanche 8 à 19h, lundi 9 à 18h15 et samedi 14 juin à 16h05

Réagissez durant le débat : #DOCUDEBAT

 

Bande annonce du documentaire:

BA-DOC-SARAJEVO.
00:29

Dans la même thématique

L’attentat de Sarajevo: un documentaire de Nedim Loncarevic et une production ÉQUIPAGE
4min

Politique

« C’est à gerber ! » : les propos d’Emmanuel Macron sur les personnes transgenres ne passent pas auprès de Mélanie Vogel

Au micro de Public Sénat, la sénatrice écologiste des Français de l’étranger s’est ulcérée des récents propos polémiques du chef de l’Etat à l’encontre du Nouveau Front Populaire (NFP), dont il a accusé de défendre une politique « immigrationniste » et de tenir des propos « complètement ubuesques » sur le changement d’état civil en mairie pour les personnes transsexuelles.

Le

Demonstration against the far right, Paris, France – 15 June 2024
8min

Politique

Programme du « Nouveau Front populaire » : l’épineuse question du chiffrage

Abrogation de la réforme des retraites, hausse des salaires, progressivité de la CSG… le coût supposé du programme présenté par le « Nouveau Front populaire » est pointé du doigt par les autres formations politiques, notamment les soutiens d’Emmanuel Macron. Les représentants des partis de gauche se sont réunis ce mercredi pour s’accorder sur un chiffrage commun.

Le