L’hommage à Serge Dassault aux Invalides

L’hommage à Serge Dassault aux Invalides

L’hommage militaire à Serge Dassault a été célébré ce vendredi aux Invalides. Le Premier ministre a rappelé « l’épopée industrielle et nationale » « d’une grande figure éminemment moderne », lors de son éloge funèbre.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

« Le plus difficile, ce n’est pas de réussir polytechnique, c’est de sortir de l’ordinaire ». Le premier ministre a choisi cette formule, attribuée à Charles de Gaulle, pour rendre hommage « aux différents visages du génie » incarné par Serge Dassault. L’hommage militaire réservé à l’ancien sénateur a réuni une large partie de sa famille politique et des membres éminents du corps militaires aux Invalides ce vendredi. Ses anciens collègues sénateurs étaient présents tels que le président du Sénat, Gérard Larcher, Gérard Longuet, Christian Cambon et Philippe Dallier. Ainsi que l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy.   

Lors de son éloge funèbre, le Premier ministre est revenu sur l’histoire familiale de Serge Dassault et sur son « épopée industrielle et nationale ». Édouard Philippe a évoqué son parcours politique durant lequel il a défendu « ses idées libérales au Palais du Luxembourg avec conviction ». Un souvenir encore vivace au Sénat où un hommage lui a été rendu mardi. Le président du Sénat, Gérard Larcher, avait tenu « à saluer la mémoire de (leur) ancien collègue qui fut un grand capitaine d’industrie au service de notre défense nationale ».

La cérémonie en l’honneur de l’ancien PDG du groupe Dassault s’est achevée par le survol deux avions de combat Rafale et un jet d'affaires Falcon, fleurons de l'entreprise.

Dans la même thématique

Reception de la presse internationale à l’Elysee, a l’occasion des Jeux de Paris 2024
9min

Politique

Interview d’Emmanuel Macron sur les JO : « Il va s’en servir comme d’une métaphore sur le climat politique » 

Ce mardi 23 juillet au soir, Emmanuel Macron va s’exprimer pour la première fois depuis les élections législatives, lors d’une interview pour France Télévisions et Radio France. L’occasion pour lui d’expliciter « la trêve olympique et politique » qu’il a appelée hier de ses vœux. Alors quels sont les enjeux de cette intervention ?  

Le

L’hommage à Serge Dassault aux Invalides
4min

Politique

Lutte anti-drone pour les JO : « Une priorité » pour Attal, sur laquelle les sénateurs ont alerté

A trois jours de l’ouverture de Jeux Olympiques, le premier ministre démissionnaire s’est rendu à la base militaire de Villacoublay pour se faire présenter le dispositif anti-drone. Et a révélé qu’il y a déjà « 6 drones interceptés en moyenne chaque jour » aux abords des sites olympiques. Un sujet sur lequel les sénateurs ont alerté depuis longtemps l’exécutif.

Le