La confiance Macron et Philippe en hausse

La confiance Macron et Philippe en hausse

La confiance accordée par les Français à Emmanuel Macron et à son Premier ministre Edouard Philippe est en hausse de 2 et 4...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

La confiance accordée par les Français à Emmanuel Macron et à son Premier ministre Edouard Philippe est en hausse de 2 et 4 points respectivement sur un mois, selon un sondage Elabe diffusé lundi.

Au total, 30% des personnes interrogées accordent leur confiance au chef de l'Etat pour affronter les problèmes du pays et 65% ne lui font pas confiance, dont 38% "pas confiance du tout" (+ 2 points), selon cette étude d'Elabe pour Les Echos et Radio Classique.

Edouard Philippe, qui avait comme Emmanuel Macron perdu 5 points le mois précédent, en regagne 4, à 30% d'opinions favorables. 62% (-1) des Français ne font pas confiance au Premier ministre.

La cote de confiance du chef de l'Etat est en baisse auprès de ses électeurs de 2017 (67%, -4), mais en augmentation auprès de ceux de François Fillon (43%, +4), ceux de Marine Le Pen (16%, +4) et des abstentionnistes (21%, +8).

Avec 52% d'opinions positives (+2), Nicolas Hulot domine toujours largement le classement des personnalités politiques dont les Français ont une image positive, devant Nicolas Sarkozy (33%, +1), Jean-Yves Le Drian (30%, stable) et François Baroin (29%, +3), à égalité avec Xavier Bertrand (29%, +1).

Testé pour la première fois, le haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye enregistre 12% d'opinions positives et 39% d'avis négatifs (49% ne se prononcent pas).

Enquête réalisée en ligne les 12 et 13 décembre auprès de 1.003 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Dans la même thématique

France Macron
10min

Politique

Européennes : comment l’accord entre l’UDI et Renaissance se « deale » au plus haut niveau

Ce sera officiel lors d’un conseil national de l’UDI, le 23 mars, mais le principe a été acté au plus au niveau. Le parti centriste va faire liste commune avec Renaissance pour les élections européennes. Emmanuel Macron a reçu en début d’année le sénateur Hervé Marseille, patron de l’UDI, pour conclure l’accord. Reste à définir les places sur la liste. Pour l’UDI, le nom de l’ex-sénatrice Valérie Létard est cité…

Le