« La dette Covid va couvrir plusieurs générations » alerte François Baroin

« La dette Covid va couvrir plusieurs générations » alerte François Baroin

Invité de l’émission Bonjour chez vous, le président de l’Association des maires de France est revenu sur la gestion de la crise sanitaire par l’exécutif, saluant la « réussite du confinement », mais réclamant une plus grande liberté pour les collectivités, et un étalement des dettes sur plusieurs années pour les entreprises.
Public Sénat

Par Marylou Magal

Temps de lecture :

4 min

Publié le

Mis à jour le

« Le confinement est une réussite », constate François Baroin. Invité de l’émission Bonjour chez vous, le président de l’Association des maires de France (AMF), dont le 103e congrès se déroule actuellement en visioconférence, est revenu sur l’allocution d’Emmanuel Macron prévoyant les différentes étapes d’un déconfinement progressif. Saluant la « réussite du confinement » qui aura permis « la réouverture d’un certain nombre d’activités professionnelles », François Baroin a également soulevé la question des restaurateurs, dont la réouverture devra attendre, a minima, le 20 janvier. « La perspective très lointaine du mois de janvier doit être interrogée », soutient le maire de Troyes. « Nos restaurateurs sont aux côtés de l’Etat dans la lutte contre la pandémie, mais il y a des enjeux de perspective, et il faudra en rediscuter. Nous verrons le premier ministre, sans doute dans les jours qui viennent, pour évoquer cette question. »

« Il y a un immense besoin de liberté locale »

Evoquant la gestion de crise par l’exécutif, le président de l’AMF soutient que, sur la question de l’ouverture des restaurants, comme sur d’autres problématiques, un arbitrage territorial est préférable à une gestion centralisée depuis Paris. « Nous ne sommes pas des adversaires de l’Etat », soutient-il. « Mais on est au rendez-vous d’un constat d’impuissance dans un cas, et d’un besoin immense de liberté locale, de respiration et d’organisation d’un nouveau partage des responsabilités publiques. Ce modèle-là d’un Etat suradministré à Paris, surcentralisé, dominé par un courant politique qui pense qu’en appuyant sur un bouton ça descend directement vers les territoires, ça ne marche pas depuis des années et c’est une mauvaise compréhension du fonctionnement de l’administration de notre pays. Il faut avoir une grande ambition en matière de décentralisation », réclame François Baroin. Interrogé sur le projet de loi « 3D », porté par la ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault, censé apporter des réponses sur cette question, François Baroin reprend la formule du vice-président de l’AMF André Laignel : « Cette loi ne s’annonce pas comme un grand succès, quand on parle de 3D, s’agissant de décentralisation avec ce pouvoir, ça manque de relief ».

Interrogé sur les mesures économiques de soutien exceptionnelles mises en place par l’Etat, le maire de Troyes qualifie les prêts garantis de « bombe à retardement ». « L’Etat doit accepter de dire que c’est une forme de dette éternelle, à étaler sur un grand nombre d’années », estime-t-il. « On ne peut pas demander à une entreprise d’avaler tout son cash-flow pour rembourser ces prêts, quitte à marcher vers la mort. » Même constat concernant la dette de la France, qui atteint aujourd’hui 120 %, tandis que le déficit cumule à plus de 10 %. « La BCE, qui rachète toutes les dettes, est la pierre angulaire de ce dispositif. Mais la question de la dette du Covid va couvrir plusieurs générations. Il faut une dette perpétuelle, c’est-à-dire qu’on rembourse uniquement les intérêts et le capital, étalée sur 50 ans, 80 ans ou un siècle. Il faut être rassurants sur ce sujet, cela ne peut pas se traduire par des impôts, il faut plutôt imaginer comment relancer l’économie par une baisse de la fiscalité qu’augmenter les taxes et les impôts pour asphyxier ce qui restera d’activité. »

 

Dans la même thématique

« La dette Covid va couvrir plusieurs générations » alerte François Baroin
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le